Anse-Rouge : naufrage d’un esquif, 9 morts, 21 disparus

0
558

Dans la nuit du samedi 30 au dimanche 1e Mai 2016 dernier, aux environs de minuit, dans la localité de l’Etang, 2e section communale de la commune d’Anse-Rouge, Artibonite, le naufrage d’un esquif dans la dite localité a causé un lourd bilan de 9 morts, 21 disparus et une dizaine de rescapés dans un état très critique. Il s’agit en effet d’un frêle vaisseau en provenance d’Anse-Rouge, devant transporter une famille vers Bonbardopolis, Département du Nord-ouest, dans le cadre évidemment d’une cérémonie de funérailles d’un des membres de cette famille. Le navire du nom de Croyance, était piloté par un marin sans aucune expérience du nom d’Achely (ainsi connu).

Dans la nuit du samedi 30 au dimanche 1e Mai 2016 dernier, aux environs de minuit, dans la localité de l’Etang, 2e section communale de la commune d’Anse-Rouge, Artibonite, le naufrage d’un esquif dans la dite localité a causé un lourd bilan de 9 morts, 21 disparus et une dizaine de rescapés dans un état très critique. Il s’agit en effet d’un frêle vaisseau en provenance d’Anse-Rouge, devant transporter une famille vers Bonbardopolis, Département du Nord-ouest, dans le cadre évidemment d’une cérémonie de funérailles d’un des membres de cette famille. Le navire du nom de Croyance, était piloté par un marin sans aucune expérience du nom d’Achely (ainsi connu). La mission de L’oea

1Les passagers ont été embarqués sur le havre des Gonaïves. Une fois atteint la dite localité (l’Etang), l’eau commençait déjà à pénétrer l’esquif puisqu’étant trop chargé. Certains passagers ont suggéré au marin d’accoster le bateau. Toutefois, le téméraire a persisté dans sa fausse manœuvre jusqu’à faire échouer l’engin au fond des eaux. Un bilan partiel fait état de 9 morts, 21 disparus et 12 rescapés. Alors que les plongeurs continuaient de fouiller le fond des eaux dans le but de trouver d’autres noyés. Les informations issues des offices du Service Maritime et de la Navigation d’Haïti (SEMANAH) ont fait savoir que le marin qui a disparu en pleine mer, était sous l’effet de l’alcool. Les rescapés au nombre de 12, très graves d’ailleurs, ont été transportés d’urgence au centre hospitalier La Providence des Gonaïves, une institution en grève depuis le lundi 25 Avril dernier.
Par ailleurs, le dimanche 1e Mai dernier, lors d’un piquenique sur plage du côté de Gressier, 3 jeunes qui participaient dans cette activité, ont trouvé la mort en pleine mer. Laissant la plage de Gressier vers Audrey, un couple au cours d’une scène d’amour en eau, a été enlisé dans une mare de boue juste sous les eaux. Ne pouvant parvenir à se dégager de la mare, les deux amoureux sont passés de vie au trépas. Tandis qu’un jeune qui voguait jusqu’à une autre plage appelée Milot, a été lui aussi enlisé dans une mare. On a retrouvé son cadavre quelques heures après sans ses deux yeux, mangés par des poissons probablement, qui sait !

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY