Les soldats de Martelly demandent des comptes au ministre de la Défense!

0
498

Il nous faut rappeler que c’était le 9 octobre 2015, qu’au cours d’un Conseil de ministres, Michel Martelly et le gouvernement d’Évans Paul avaient adopté un « décret portant sur l’organisation et le fonctionnement du ministère de la Défense » qui remobilisait officiellement les Forces armées d’Haïti, qui avaient été démobilisées en 1994, juste après le retour d’exil du président d’alors Jean-Bertrand Aristide. Ce dit décret qui a été publié dans le Moniteur du numéro 205, stipule dans son article 65 que « les Forces armées d’Haïti sont chargées de la défense et de l’intégrité du territoire de la République d’Haïti ».

« De nouvelles Forces armées sont une nécessité pour le pays. » réclamait Michel Martelly et c’est en Equateur où il avait reçu le soutien de Rafael Corea, que ces militaires avaient été formés pour être envoyés en Haïti. En 2014, le ministre de la Défense d’alors Rodolphe Joazile avait déclaré et que « La force militaire est maintenant effective et ils (les membres) ont déjà commencé à effectuer un certain nombre de tâches de développement et communautaire. Il ne s’agit plus seulement d’un projet, il s’agit maintenant de quelque-chose de concret ». C’est ce qui avait été rapporté par le Haitian Caribbean News Network.

Ce sont ces hommes-là qui le lundi 9 mai ont manifesté devant le bâtiment du Ministère de la Défense à Pacot revendiquant qu’on les utilise ; c’est à dire qu’on leur donne du travail :« Nous sommes formés pour servir le pays. Depuis 4 ans, nous menons des démarches auprès du ministère de la Défense pour que nous soyons intégrés dans le système. Rien de concret ne sort de ces rencontres » ont-ils fait savoir à la presse. Les soldats sont très déterminés et catégoriques, vu qu’ils ont même empêché l’accès au ministère par le Premier ministre Enex Jean-Charles qui est également ministre de la Défense.La mission de L’oea

2Par ailleurs, ce mardi 10 mai 2016, au local de l’Académie de Police, à Frères, a eu lieu la cérémonie de sortie de la 26e promotion de la Police nationale d’Haïti (PNH). En effet, 1474 jeunes ont été gradués au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée en présence du président de la République, Jocelerme Privert ; du Premier ministre, Enex Jean Charles; du Ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Camille Edouard Jr, du sénateur Jean Renel Senatus président de la commission Justice et Sécurité publique au Sénat et du Directeur Général de la PNH, Michel-Ange Gédéon.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY