Des milliers d’Haïtiens exigent le départ du président Jovenel Moïse

0
341

Des milliers d’Haïtiens et d’Haïtiennes ont manifesté le jeudi 7 février dernier, dans les rues de Port-au-Prince et de plusieurs villes de province pour exiger le départ du président Jovenel Moise et réclamer l’arrestation des personnalités impliquées dans la dilapidation du fonds Petro Caribe ces dix dernières années. Au moins 2 morts, 3 véhicules incendiés, 1 commissariat attaqué, 36 arrestations et des blessés dont 14 policiers – tel est le bilan de cette journée de protestation nationale avancé par les autorités haïtiennes dans la soirée du 7 février. Des manifestations ont eu lieu à Port-au-Prince, Gonaïves, Mirebalais, St-Marc, Jacmel, Gonaïves, Cap-Haitien, Mirebalais, Jérémie et La Gonâve. Elles ont paralysé la majorité des grandes villes du pays où l’école, l’administration privée et publique n’ont pas fonctionné.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY