Rudolph Henry Boulos condamné !

0
944
Le jeudi 8 mars dernier, le juge Jean Wilner Morin a rendu son verdict condamnant Rudolph Henry Boulos à 6 mois de prison et à payer une amende de 3 millions de gourdes de dommages et intérêts à chacune des victimes.

Est-ce seulement symbolique le verdict que la justice haïtienne a prononcé au tribunal de première instance de Port-au-Prince par la voix du juge Jean Wilner Morin, le jeudi 8 mars dernier ? Rudolph Boulos condamné à seulement 6 mois de prison dans l’affaire du sirop Afrébril-Volodon ? Est-ce tout juste une parade de l’instance judiciaire ?

Le juge Jean Wilner Morin

Ce sirop empoisonné fabriqué aux Laboratoires Pharval S.A, propriété de la famille Boulos avait provoqué une insuffisance rénale et causé le décès de nombreux enfants haïtiens et la paralysie de plusieurs autres en 1996. Il est également indiqué que Boulos aura à payer une amende de 3 millions de gourdes de dommages et intérêts à chacune des victimes.

Quelques photos des enfants victimes du sirop Afrébril-Volodon

Rappelons que Rudolph Henry Boulos  a été élu 1er sénateur du Nord-est le 3 décembre 2006. Il avait été forcé de démissionner de son poste de Sénateur le 18 mars 2008, à la  suite d’un rapport de la commission sénatoriale chargée d’investiguer sur la nationalité des sénateurs. Selon le rapport approuvé par 17 sénateurs, Rudolph possédait la double nationalité haïtienne et américaine puisqu’il est né aux Etats-Unis d’Amérique.

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY