« Papessa », la berceuse folk militante de Mélissa Laveaux

La chanteuse et compositrice publie un nouvel extrait de son quatrième album "Mama Forgot Her Name Was Miracle", un conte poétique et spirituel s'inspirant d'héroïnes oubliées ou méconnues.

0
404
Mélissa Laveaux

Chanteuse et compositrice de Montréal aux origines haïtiennes, c’est depuis Paris où elle réside désormais, que Mélissa Laveaux délivrait en 2018 son magnifique troisième album Radyo Siwèl. Un recueil de comptines et chants perdus subversifs Haïtiens réinventés dans une folk contemporaine et universelle chantée en anglais et en créole.

Au cœur de l’été 2021, l’artiste dévoilait le titre Lilith, un conte folk-blues habité et mystérieux, dédiant son goût pour les berceuses métaphoriques et mystiques à l’une de ces héroïnes oubliées ou méconnues qui ont inspirés son nouvel album Mama Forgot Her Name Was Miracle attendu le 11 mars. Une œuvre spirituelle, onirique et hautement émancipatoire dans laquelle la poète nous plonge dans une mythologie alternative, féministe et moderne comme sur le deuxième extrait, Papessa, dédié à la mystérieuse papesse, deuxième carte du tarot.

“La papesse, arcane la plus mystérieuse du tarot, cache un secret. Symbole de la prophétie, de l’intuition et de la sagesse, j’y vois comme un guerrier, une guerrière en méditation stratégique. Une réécriture d’un dessin oppressif en tentant quelque chose à la fois impossible et irrésistible. La papesse tombe, de très haut, mais elle se relève car elle ne répond de personne” explique Mélissa Laveaux à propos de cette nouvelle ballade folk au groove entêtant.

Pour ses nouveaux contes, Mélissa Laveaux a réuni une pléiade d’héroïnes que l’Histoire a oubliées ou volontairement mises à la marge : la pionnière transgenre de la soul canadienne Jackie Shane, l’ancienne esclave afro-américaine militante Harriet Tubman, Audre Lorde, Helen Stephens, la déesse Lilith, La Papesse Jeanne, la pirate Ching Shih, Alice Walker, Faith Ringgold, Ana Mendieta ou encore Alexis Pauline Gumb.

L’artiste s’est entouré de complices comme Voyou (trompette, clarinette), Clyde Rabatel (claviers, piano), Mathieu Gramoli (batterie), Steve Yameogo (basse, guitare) et Sébastien Delage (guitare) rejoints par les invités : November Ultra, Dope Saint Jude et Oxmo Puccino sans oublier Guillaume Ferran, Fink ou Mathieu Senechal à la réalisation.

Mélissa Laveaux est en tournée partout en France avec le “Miracle Tour” à partir du 1er février.

FIP 18 janvier 2022

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here