Les meurtriers d’Evelyne Sincère retrouvés

0
216
Elle a été sequestrée et assassinée par Obed Joseph, Evald Domerçant et Michel Jerry Domerçant

Maintenant on ne peut plus parler de présumés suspects ou d’assassins, car ils ont tout bonnement avoué leur forfaiture.

L’enquête sur le crime odieux de séquestration et d’assassinat perpétré contre l’écolière de 22 ans, Evelyne Sincère, lequel avait soulevé la colère de toute la population, et justement poussé la police nationale à émettre un avis de recherche contre un autre jeune, âgé de 24 ans, Obed Joseph dit Kiki, se révèle sur la bonne voie.

Obed Joseph a été récupéré chez lui à la rue Saint-Martin non pas par les agents de la police nationale mais par un certain individu nommé Sonson qui a remis le suspect à l’ancien policier Jimmy Cherizier qui a fait les suites nécessaires en rendant tout d’abord public qu’il détenait le concerné avant de le transporter dans la soirée du mercredi 4 novembre dernier aux policiers cantonnés au commissariat de portail St-Joseph.

De gauche à droite Evald Domerçant 27, Michel Jerry Domerçant 22 ans et Obed Joseph 24 ans

Entre temps des manifestations ont été orchestrées dans plusieurs endroits du pays pour réclamer justice pour Evelyne. Des militants politiques et des élèves particulièrement ceux du lycée Jacques Roumain qui ont défilé dans les rues de Martissant et de Fontamara, le mercredi 4 et le jeudi 5 novembre, avec pancartes en mains, lançant des slogans hostiles au pouvoir. « Nous ne laisserons pas les rues tant que justice ne sera pas faite » ont-ils fait savoir pour manifester leur colère et leur indignation.

Le dossier a pris de l’allure quand Obed a été laissé au commissariat de portail St-Joseph sans action aucune du côté de la police. Les usagers des réseaux sociaux en ont profité pour faire circuler un tas de nouvelles dont la majorité sans aucun fondement.

C’est à la surprise générale, de très tôt le lundi matin 9 novembre, que l’inspecteur divisionnaire, Gary Desrosiers, porte-parole adjoint de la Police Nationale d’Haïti (PNH) au cours d’une conférence de presse a annoncé l’arrestation de 3 autres suspects à Nazon. Il s’agit des deux frères, Evald Domerçant 27 ans et Michel Jerry Domerçant 22 ans et d’une fille Ruselène Benjamin présentée comme la concubine d’Evald, laquelle a nié toute implication dans cette affaire et la police ne l’a pas présentée comme une suspecte.

En fait, les trois concernés restent Obed Joseph, Evald et Michel Jerry Domerçant. Il est presque certain que c’est à la suite de l’interrogatoire subi par Obed que les enquêteurs de la DCPJ ont pu retracer les autres. Car, il était clair pour tout le monde que Obed à lui seul ne pouvait pas commettre une telle action sans aucune autre complicité, surtout le fait de jeter le cadavre sur un amoncellement d’immondices à Delmas 24.

Les 3 criminels

Obed qui auparavant jouait à l’innocent pour tromper l’opinion avait même fait l’immense mensonge de clamer qu’il ne connaissait guère la jeune fille. Il a finalement avoué la vérité qu’il avait justement une relation amoureuse avec Evelyne Sincère. Et c’est lui en complicité avec ses deux compères qui ont mis fin à la vie de la jeune demoiselle. Ils ont avoué toute la mécanique qu’ils ont mise en branle tout d’abord par l’étouffement de la victime à l’aide d’un oreiller, quelques minutes après lui avoir fait boire une substance létale.

Obed a tout expliqué et que le but ultime du crime était de se procurer de l’argent. En d’autres termes, le kidnapping est devenu même pour certains jeunes un moyen rentable de se faire du gros fric. Car Obed Joseph, dans ses déclarations a affirmé qu’Evelyne lui aurait dit que son père était responsable d’une église et possédait un commerce de pièces automobiles. Ce qui a réveillé des idées criminelles chez ses deux complices à savoir qu’ils pouvaient séquestrer sa petite amie et exiger une rançon à sa famille pour la relâcher. Du fait qu’ils ne pouvaient pas recevoir la somme escomptée, ils ont sans doute paniqué, perdu patience et furent obligés de consommer leur idée criminelle en assassinant leur otage.

Ce n’est pas le scénario d’un quelconque film d’épouvante mais une histoire vraie illustrant l’état d’indécence immonde et d’immoralité dans lequel vivent les jeunes du pays dont la plupart ont terminé leurs études secondaires comme Obed Joseph. N’est-ce pas un sujet de réflexion illustrant le délabrement de la société haïtienne : de Clifford Brandt à Obed Joseph,  Evald et Michel Jerry Domerçant et d’autres, que de criminels qui attendent peut-être l’occasion propice !

Ne sont-ils peut-être pas nombreux, jeunes et moins jeunes chez qui le kidnapping suivi d’assassinat d’Évelyne aura réveillé des idées criminelles surtout en cette fin d’année proche,  car semble t-il, c’est l’unique et odieuse alternative que le pays et la société haïtienne leur offrent pour leur survie. Un drame à donner froid dans le dos.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY