Le suicide de « Fidelito »

0
263
Fidelito

NDLR. La direction et la rédaction du journal s’excusent auprès des lecteurs et lectrices pour n’avoir pas rapporté plus tôt le décès du fils aîné de Fidel Castro survenu le 1er février écoulé. L’orthodoxie communiste, de même que l’Église catholique du reste, condamnant l’acte suicidaire, il avait été jugé préférable de garder une certaine discrétion face à la nouvelle. Le journal rejoint seulement un peu tardivement les médias qui l’avaient précédé.

 

Fidelito de son vrai nom Fidel Castro Diaz-Balart, est le fils ainé du grand révolutionnaire cubain Fidel Castro Ruz. Souffrant depuis quelque temps de dépression mentale, ce docteur en science, vice-président de l’Académie des sciences de Cuba et conseiller scientifique du Conseil d’Etat avait mis fin à sa vie  le jeudi 1er février 2018 dernier, alors qu’il avait 68 ans.  Enfant il était apparu dans un uniforme vert olive aux côtés de son père à La Havane le 8 janvier 1959.

Il était issu du premier mariage de Fidel Castro avec Mirtha Diaz-Balart, fille d’un homme politique cubain des années 1940. Après leur divorce en 1955, la bataille pour la garde de Fidelito a été remportée par Fidel Castro. Ainsi  juste après la victoire de la révolution cubaine en 1959, Mirtha à l’instar de plusieurs cadres du pays s’exila pour aller vivre soit aux Etats-Unis particulièrement à Miami formant dès lors le  groupe des Gusanos cubains, soit ailleurs, ainsi en Espagne où elle vit elle-même maintenant. La grande ironie est que le député républicain de Florida Mario Diaz-Balart, farouche opposant de la révolution cubaine, siégeant aujourd’hui à la Chambre des représentants est le cousin de Fidelito.

Fidelito de son vrai nom Fidel Castro Diaz-Balart, est le fils ainé du grand révolutionnaire cubain Fidel Castro Ruz

Outre  Fidelito, Fidel avait d’autres enfants : Alina Fernandez née en 1956, fruit d’une liaison amoureuse avec Natalia Revuelta.  De son union avec Dalia Soto del Valle qu’il a rencontrée en 1961 et épousée civilement en 1980 sont nés 5 garçons dont les prénoms commencent tous par la lettre A : Alexis, Alexander, Antonio, Alejandro et Ángel.

Par ailleurs, Alina elle-même qui réside en Floride n’a jamais été tendre avec son père. Elle est devenue journaliste et demeure jusqu’à nos jours une contre-révolutionnaire farouche. Elle fait une bonne paire avec Juanita Castro, sœur de Raúl Castro et du regretté révolutionnaire Fidel Castro. Cette Juanita a voulu semer le doute sur la version officielle de la mort de Fidelito   en disant ne pas connaître les circonstances entourant le décès de  son neveu.

De gauche à droite: Le commandant Camilo Cienfuegos, Fidel Castro et son fils Fidelito Castro Díaz-Balart. La Havane, 1959.

Fidelito laisse derrière lui deux enfants, Fidel Antonio, 37 ans, et Mirta Maria, 34 ans, nés de son mariage avec la Russe Olga Smirnov.  Ce dernier suicide à Cuba n’est-il pas de trop puisque le pays a le taux de suicide le plus élevé en Amérique latine avec 17 décès pour 100 000 habitants, selon l’Organisation mondiale de la santé. Selon les statistiques les plus récentes de Cuba, en 2015, il y a eu 2 535 décès «dus à des blessures auto-infligées», la huitième cause de décès cette année-là, au-dessus du diabète et de la cirrhose du foie.

Les funérailles de Fidelito ont eu lieu dans la plus stricte intimité, seulement la famille immédiate y ayant pris part.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY