L’Alternative et la Passerelle en lutte ?

0
458
Présentation de la commission de Facilitation pour la passation de pouvoir composée de l’ancien bâtonnier, Me Gervais Charles, l’ex-député Hugues Célestin, l’ancienne Mairesse de Pétion-Ville, Claire Lydie Parent, l’ex-colonel Himmler Rébu, Gary Victor du MTV de Boulos, Augustin Antoine, Antoinette Duclair, Michel Legros et le Révérend Père Michel Frantz Grandois

Comme le Forum Patriotique de Papaye n’avait pas présenté une quelconque alternative de sortie de crise, l’Alternative consensuelle pour la refondation de la Nation se croyait uniquement seule à affronter la présidence de Jovenel Moise jusqu’à même la remplacer selon leurs propositions par un juge de la cour de Cassation.

C’est dans cette perspective,  qu’elle avait enfanté la semaine dernière une commission de Facilitation pour la passation de pouvoir. Cette commission de 9 membres composée de l’ancien bâtonnier, Me Gervais Charles, l’ex-député Hugues Célestin, l’ancienne Mairesse de Pétion-Ville, Claire Lydie Parent, l’ex-colonel Himmler Rébu, l’écrivain Gary Victor, Augustin Antoine, Antoinette Duclair, Michel Legros et le Révérend Père Michel Frantz Grandois aura pour tache ultime de  planifier le départ ordonné du Chef de l’Etat en proposant au pays trois juges issus de la Cour de Cassation. L’un d’entre eux sera sélectionné pour jouer le rôle de président de la République, à la place de Jovenel Moïse, bien qu’il ne soit dit qui aura l’autorité ou l’influence, morale ou autre, pour faire cette ‘‘sélection’’. Le Premier ministre quant à lui sera issu mamelles de l’opposition qu’on sait très nombreuses…

Est-ce un coup d’État? Est-ce une ‘‘contre-révolution’’ instrumentalisée par les tenants du statu quo et les laquais du CORE Group?

Pour paraphraser les soldats de l’Alternative consensuelle, le mandat de cette commission de Facilitation pour la passation de pouvoir arrivera à terme une fois le Président provisoire sera installé dans ses fonctions.

On pensait que tout était résolu et que l’opposition irait dans le sens des Youri Latortue, Reginald Boulos, André Michel, Schiller Louidor, Evaliere Beauplan, Joseph Lambert, Nènèl Cassy, Sorel Yacinthe et autres. Au grand étonnement de plus d’un, le jeudi 10 octobre 2019, une autre structure a fait son apparition sur la scène politique et s’engage pour éviter le désordre dans le pays.

Des membres de l’Alternative consensuelle pour la refondation de la Nation

Cette nouvelle structure  sous la dénomination de Passerelle, faite de 107 organisations de divers secteurs sera présentée à la fin de cette semaine au public. Elle a dans une note conjointe signée par des organismes de défense des droits humains, les principales associations patronales, les syndicats, des organisations paysannes telles que quatre G Kontre (Mouvement Paysans Papaye (MPP) ; Mouvman Peyizan Nasyonal Kongrè Papay) et Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen (TK) les deux protagonistes du Forum de Papaye et autres. Ce courant lance lui-même l’appel ci-dessous sous le thème de Déclaration de Sauvetage National :

« La grande majorité des organisations de la société civile, des groupes politiques, des associations patronales et professionnelles, des groupes de jeunes, des syndicats, des universitaires, des groupes religieux de différentes confessions, des groupes de vodouisants et des loges maçonniques constatent que le pays n’est pas dirigé et que le gouvernement a perdu le contrôle de l’appareil d’État.

Nous, signataires de la présente déclaration, tout aussi indignés comme cette grande majorité de la population par la chute libre de la société, nous invitons tous les secteurs à s’unir en un seul bloc solidaire autour de cet appel afin d’engager des discussions approfondies en vue d’une solution durable à la crise. Tout en exprimant nos sympathies aux victimes de la situation, nous demandons aux autorités publiques et à toutes les forces sociopolitiques du pays de répondre à cet appel patriotique, de s’élever à la hauteur de leurs responsabilités, de se poser en acteurs-citoyens responsables et d’accepter les sacrifices nécessaires à la résolution de la crise. »

Edouard Paultre

Au nom de la Nation haïtienne, nous nous adressons à vous : 1. 1. MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUbLIqUE. Pour reconnaitre la faillite de votre gestion de la chose publique et vous appeler à remettre à la Nation votre démission.

  1. 2. MESDAMES, MESSIEURS LES PARLEMENTAIRES. Pour reconnaitre que la faillite de la 50ème législature a grandement contribué à la situation désastreuse que vit actuellement le pays et pour vous demander de constater la caducité du Parlement actuel en renonçant collectivement et immédiatement à ce qui reste de vos mandats.
  2. 3. COMPATRIOTES DE LA SOCIÉTÉ CIVILE. Pour vous convier à participer à l’établissement d’un accord politique dont l’objectif principal est la mise en place et l’accompagnement d’une transition pacifique et ordonnée.
  3. 4. COMPATRIOTES DE L’OPPOSITION POLITIQUE. Haïti a besoin de vous ; la Patrie commune a besoin de vous, de votre patriotisme, de votre sacrifice de l’intérêt personnel au profit de l’intérêt national. Agissez au nom de la Nation, pour la Nation, avec la Nation pour que le pays arrive à mettre en place un gouvernement de sauvetage national dont les objectifs principaux devraient inclure : I. Le rétablissement de l’ordre public (la sécurisation du pays, le retrait de la carte d’identité illégale, la tenue d’élections générales, libres, transparentes et honnêtes, la dépolitisation de la PNH, le démantèlement des gangs armés, l’instauration de l’autorité de l’État, le renforcement des dispositifs de protection des droits humains…).
  4. Le redressement de l’administration publique et la régularisation du fonctionnement de nos services publics.

 III. La mise en œuvre d’un programme d’urgence au bénéfice des groupes les plus vulnérables.

  1. La relance des activités économiques.
  2. La mise en ordre des finances publiques.
  3. Le suivi des dossiers liés à la gestion des fonds Petro Caribe et de tout autre dossier relatif à la corruption et au détournement des biens publics.

VII. La réorganisation du Conseil électoral et la garantie de son fonctionnement sur une base non partisane. »

La Passerelle bénéficiera de l’appui des Haïtiens et Haïtiennes du pays et de la diaspora pour accomplir sa mission. Elle pourra faire appel à des experts et à des professionnels de haut niveau pour l’assister dans l’exécution de son mandat.

Nous, organisations de défense des droits humains, patronales, syndicales, paysannes, universitaires, de la société civile, signataires de la présente déclaration, constituant une coalition d’acteurs, proposons les sept personnalités suivantes issues de différents secteurs pour jouer le rôle de facilitation entre les parties prenantes.

Pour l’histoire, voici les signataires du Sauvetage National

ORGANISATIONS SYNDICALES
1. Action Nationale des Chauffeurs (ANC)
2. Association des Chauffeurs Canapé Vert (ACCV )
3. Association des Chauffeurs et Conducteurs Haïtiens (AC2H)
4. Association des Chauffeurs et des Travailleurs Haïtiens (ACT2H)
5. Association des Chauffeurs de Transport Routier de la Grand-Anse (APCPROGA)
6. Association des Chauffeurs Haïtiens (ACA)
7. Association des Conducteurs et Chauffeurs Haïtiens (AC2H)
8. Association Chauffeurs des Propriétaires et Chauffeurs de la Plaine du Cul de Sac (APCPCS)
9. Association de Transporteurs de Ganthier (ATPG)
10. Association des Transporteurs de la Croix des Bouquets (ATCB)
11. Association des Transporteurs Publics Bonnette (ATPB)
12. Association Nationale des Camionneurs Haïtiens (ANACH)
13. Brigade Syndicale Anti Corruption (BSAC)
14. Centrale des Syndicats et des Travailleurs Haïtiens (CSTH)
15. Centre de Développement Communautaire, (CEDEC)
16. Cercle des Transporteurs Haïtiens (CTPH)
17. Coalition des Chauffeurs de Moto (KCM)
18. Confédération des Travailleurs Haïtien (CTH)
19. Confédération des Travailleurs(ses) Secteur Public/Privé (CTSP)
20. Coopération nationale des syndicats de transport haitien (Constrah)
21. Coopération nationale des syndicats de transport haitien(Constrah)
22. Coordination Syndicale Haïtienne (CSH)
23. Fédération des Transporteurs Publics de la Croix des Bouquets (FTPCB)
24. Fédération des Transporteurs Publics Haïtiens (FTPH)
25. Fédération Haïtienne des Travailleurs Artisans et Professionnels (FEHATRAP)
26. Fédération Nationale des Travailleurs de contstruction (FENATCO
27. Fédération Nationale des Travailleurs de Santé (FENATRAS)
28. Fédération Nationale des Travailleurs en Éducation et en Culture (FENATEC)
29. Flambo Justice (FJ)
30. Kole Zèpòl pou Redrese Nasyon N (KOZEREN)
31. Mouvement Unifié des Transporteurs Haïtien (MUTH)
32. Plateforme Nationale des Syndicats Transport Fidele (PNSTF)
33. Plateforme Nationale des Syndicats Transport Haïtien (PFNSTH)
34. Plateforme des Associations des Chauffeurs de Taxi d’Haïti (PLAMMOTHA)
35. Plateforme des Syndicats Transport d’Haïti (PLASYNTHA)
36. Rassemblement des Chauffeurs de Tap-Tap d’HaÏti (RCTTH)
37. Rassemblement des Chauffeurs du Sépartement du Sud (RCDS)
38. Secteur Transport Terrestre Haitien (STTH)
39. Secteur Transporteur Terrestre Haïti (STTH)
40. Syndicat Transport Federe Métropolitain SOS (TFM)
41. Syndicat de Chauffeurs et Propriétaires des Poids Lourds Haïtiens (SCTPLH)
42. Syndicat de Chauffeurs Publics Département de l’Ouest (SCPDO)
43. Syndicat Chauffeurs Taxi Moto (SCTM)
44. Syndicat Chauffeurs Transport Public (SCTP)
45. Syndicat Chauffeurs et Propriétaires Actifs de Fonds Verrettes et du Sud Est (SYCAPFOST)
46. Syndicat des Chauffeurs des Chauffeurs Propriétaires de Transport d’Haïti (SCPT)
47. Syndicat Chauffeurs et Propriétaires d’eau et des Passagers (SCPD)
48. Syndicat des Opérateurs de Poids Lourds Haïtiens (SOPLH)
49. Syndicat des Propriétaires & Chauffeurs du Nord (SPCN)
50. Syndicat des Transporteurs du Cap-Haitien (SYTRACH)
51. Syndicat National des Chauffeurs de Poids Lourds (FNCPL)

VODOUISANTS
52. Asosyasyon Lakou Otantik Vodou inifye pou yon lòt Edikasyon (ALOVIYE) Haïti/Can/FL/
53. Batay Vodouyizan Konsekan (BAVOK )
54. Fanm Danti yo (F.D.)
55. Gran Fanmi Dawo Saint Michel de Latalay/ Nò / Gonaives .
56. Konfederasyon Nasyonal Vodou Ayisyen ( K .N .V .A )
57. Konfederasyon Vodou Nasyonal Entènasyonal revolisyonè ( K.A.V.E.N.R)
58. LAKOU Badyo
59. LAKOU Dereyal
60. LAKOU Kanpèch
61. LAKOU sèk a Dòno
62. LAKOU Vodou chawa
63. Misyon relijye spirityèl ak kiltirèl Vodou Ayisyen (M I V O K A )
64. Òganization Legphibaho
65. Sosyete Alouba. Ayiti/ FL
66. Sosyete Zila FL
67. Souvenans

ORGANISMES DE DROITS HUMAINS
68. Commission Haïtienne pour le respect des Droits Humains (CHREDHU)
69. Conseil Haïtien des Acteurs non Étatiques (CONHANE)
70. Ensemble Contre la Corruption (ECC )
71. Flambo Justice (FJ)
72. Programme Alternatif de Justice (PAGE)

ORGANISMES COMMUNAUTAIRES
73. Asosyasyon pou yon Sosyete Sivil Ekitab (ASOSYE)
74. Centre de Développement Communautaire (CEDEC)
75. Comité d’union et de support aux municipalités (CUSM)
76. Kole Zèpòl pou Redrese Nasyon N (KOZEREN)
77. Konbit Pou Kiltive e Rebwaze Latè (KRELA)
78. Revandikasyon Pèp

ORGANISATIONS DE FEMMES ET DE JEUNES
79. Aksyon Jèn pou Avansman Vodou (AJAV)
80. Asosyasyon pou Devlopman Mont Organisé
81. Association Culturelle des Jeunes de Terre Neuve (Jecasten)
82. Association des Jeunes Progressistes du Nord-Est (AJPNE)
83. Association pour la promotion de l’art (APA)
84. Compagnie culturelle Jacques Stephen Alexis
85. Femmes en Association pour le Développement d’Haiti et le Renforcement de l’Intégration
Sociale (FADHRIS)
86. Flanbo Jistis Fanm, Jean Marra Jacinthe (FLAJFA)
87. Fòs Nòdès
88. Jeunes en action de Ouanaminthe
89. La chambre d’écriture
90. Les femmes d’abord (FE D’A)
91. Mouvman Fanm Vallières
92. Nou Pap Konplis
93. Pitit lakay compagnie
94. Reflexe compagnie.
95. Unité des Jeunes pour le Développement Meilleur de les Anglais (UJDA)

ORGANISATIONS PAYSANNES
96. 4 G Kontre (Mouvement Paysans Papaye (MPP) ; Mouvman Peyizan Nasyonal Kongrè Papay)
97. Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen (TK)
98. Coordinnation Régiponale des Organisations du Sud-Est (CROSS)

Le coordonnateur du forum du secteur privé, Frantz Bernard Craan

ORGANISATIONS PATRONALES
99. Chambre de Commerce et d’Industrie d’Haïti
100. Chambre de Commerce et d’Industries du Centre
101. Chambre de Commerce et d’Industries de la Grande Anse
102. Chambre de Commerce et d’Industries de l’Ouest
103. Chambre de Commerce et d’Industries du Nord
104. Chambre de Commerce et d’Industries du Nord-Est
105. Association des Industries d’Haïti (ADIH)
106. American Chamber of Commerce (AMCHAM)
107. Chambre franco-haïtienne de commerce et d’industrie (CFHCI)

Par cette proposition, la Passerelle et ses 107 organisations rejette tout bonnement celle de l’Alternative. N’est-ce pas une façon de démontrer que ces deux entités ne sont pas sur la même longueur d’onde  quand il s’agit d’apporter une solution à la crise. Cela signifie-t-il que L’Alternative et la Passerelle sont en lutte pour faciliter le départ ordonné de Jovenel Moïse et son remplacement ?

A signaler que cette nouvelle structure qui se donne un mois pour aider à trouver une issue à la crise propose sa propre commission de facilitation pour la passation de pouvoir dont les personnages sont : Bernard Craan, Carole Demesmin, Castel Germeil, Dr Sofia Loréus, Dr Charles Manigat, Sabine Manigat et Lemète Zéphyr, authentifié par Jocelyne Colas et le pasteur Edouard Paultre.

L’Alternative et la Passerelle sont-t-elle en lutte pour faciliter le départ ordonné de Jovenel Moïse et son remplacement ?

C’est la pointe de l’iceberg et notre compatriote Serge Boucherau du Canada l’a bien indiqué dans ce commentaire: « la première proposition de la création d’une Commission présentée par l’opposition comptait neuf (9) membres.  Cette deuxième proposition présentée par une ribambelle d’organisations de toutes sortes (dont certaines sont subventionnées) contient plutôt sept (7) membres. Est-ce un coup d’État? Est-ce une ‘‘contre-révolution’’ instrumentalisée par les tenants du statu quo et les laquais du CORE Group? L’avenir nous dira le reste…. »

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY