La commune de Carrefour rejoint la mobilisation

0
415
Plusieurs milliers de manifestants ont protesté le lundi 26 et mardi 27 septembre 2022 dans les rues de la commune de Carrefour pour réclamer la démission du Premier ministre de facto Ariel Henry

Dans le cadre de la mobilisation populaire contre la hausse des prix des produits pétroliers et plus précisément pour réclamer la démission du Premier ministre de facto Ariel Henry, les habitants de la commune de Carrefour ont apporté leur contribution à la lutte.

En effet, à l’occasion du premier jour de grève le lundi 26 septembre 2022, plusieurs milliers de Carrefourois, sans doute les forces réactionnaires vont les qualifier de bandits, dont la majorité vient de Rivière Froide munis de leurs pancartes et de branches d’arbres, ont marché pacifiquement du point de rassemblement jusqu’à Tabarre pour se rendre devant l’ambassade des Etats-Unis.

Mobilisation populaire de la commune de Carrefour

Tout au cours de la marche, les manifestants n’ont jamais cessé de lancer des slogans hostiles au pouvoir et contre la hausse des prix des produits de premières nécessités, la hausse du taux de change de la gourde et la pénurie de produits pétroliers.

Les manifestants, en ébullition n’ont pas pardonné l’ancien député Jacques Beauvil pour son silence complice et qui s’était infiltré dans le défilé populaire. Il a été contraint de laisser la marche car selon les protestateurs, c’était une marche des couches défavorisées, des laissés pour compte, et qu’en fait aucun politicien roulibeur ne devrait utiliser cette lutte pour redorer leur blason.

Plusieurs milliers de personnes à Carrefour ont à nouveau manifesté le mardi 27 septembre, toujours dans l’optique de dénoncer l’augmentation des prix des produits pétroliers et réclamer la démission du premier ministre Ariel Henry.

Une succursale de la Banque Nationale de Crédit à Côte Plage 16 a failli être vandalisée par les manifestants, toutefois elle a été brutalement saccagée ; la barrière principale du bâtiment a été endommagée et quelques vitres brisées.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here