Des juges et des substituts révoqués

0
998
Le Ministre de la Justice Me Heidi Fortuné

Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (Cspj) a écarté sept  juges du système, a indiqué dans un communiqué le responsable de la communication du Cspj Samuel Baucicaut. Les juges révoqués sont : Lamarre Bélizaire ( juge et juge instruction au tribunal première instance de Port-au-Prince) ; Dieupie Eddy Chérubin( juge et juge d’instruction du TribunaI de première instance (Tpi) de Port-au-Prince) ; Frantz Badette (juge et juge d’instruction du Tpi des Cayes) ; Rémy Buissereth ( juge titulaire du tribunal de paix de Vieux bourg d’Aquin) ; François Fouchard Bergrome (substitut commissaire du gouvernement à la Cour de cassation) ; Calins Calixte ( substitut et commissaire du gouvernement à la cour d’appel du Cap-Haïtien) et Sudler Sainterme ( juge suppléant au tribunal de paix de Fonds des Blancs).

Arrestation à l’hôtel Kaliko Beach

Par ailleurs le Ministre de la Justice Heidi Fortuné  a révoqué 4  substituts du commissaire du gouvernement du parquet de Port-au-Prince. Il s’agit des substituts Jean Abner Émile, Jean Louis Élysée, Berthol Toussaint et Kenzy Joseph pour « fautes administratives graves, dans le traitement du dossier de l’hôtel Kaliko Beach, relatif au trafic de personnes et associations de malfaiteurs » et leur implication dans la libération des 9 présumés trafiquants de personnes arrêtés en février 2017 dans une chambre de l’hôtel Kaliko Beach  où 33 jeunes filles dont 20 mineures, certaines âgées d’à peine 13 ans étaient sur le point d’être vendues pour exploitation sexuelle à des étrangers.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY