Bilan de la Caravane du changement !

0
335
Le président Jovenel Moise présentant le bilan de sa caravane de changement

Le lundi 30 avril 2018, sans aucune gêne, le président construit et imposé par les puissances impérialistes en Haïti, Jovenel Moïse, s’est présenté devant la presse pour une conférence-bilan de près d’une heure de temps au Palais National, à l’occasion du premier anniversaire de la « Caravane du changement » qu’il avait lancée, le 1er mai 2017 dans le département de l’Artibonite.

 Un homme honnête aurait attendu la réaction de la population avant de se situer. Il aurait attendu que la population applaudisse ses travaux avant de s’applaudir lui-même. Le président issu du PHTK de Michel Martelly comme dans une sorte de masturbation mentale s’est félicité lui-même en déclarant « Un an après le lancement de la Caravane dans l’Artibonite, la stratégie a marché. Le message est passé ». Le scenario eût été mieux vendable, si le président avait engagé quelques personnes à venir parler à sa place pour dévoiler ce qu’il a réalisé ou rêvait de réaliser. En somme, les mensonges auraient suscité moins de doutes.

le président a complètement ignoré que les paysans de l’Artibonite se plaignent des rats qui dévorent les champs de riz.

Il s’est contenté d’énumérer « ses 144 km de routes agricoles réhabilitées dans la vallée de l’Artibonite, plus de 200 km de routes en cours de réhabilitation, 400 km de canaux irrigués, endiguement de 11 rivières dans le Sud, les Nippes, l’Ouest et le Centre, 66 systèmes d’adduction d’eau potable réhabilités dans le Sud. Puis 750 tonnes de semences de riz ont été distribuées dans l’Artibonite et le Sud ». La production de riz a progressé puisqu’elle est passée de 80 000 à 120 000 tonnes, alors que le besoin d’Haïti est de 600 000 tonnes. Cependant, le président a complètement ignoré que les paysans de l’Artibonite se plaignent des rats qui dévorent les champs de riz.

Après avoir énuméré ses réalisations fictives, il a parlé de ses objectifs d’avenir à savoir entre autres, son slogan d’électricité 24/24, le projet « kay pa m klere » 7 jour sur 7 en Haïti, dans un délai de 14 mois, la construction à venir de 15,000 salles de classes et l’installation d’usines d’asphaltes dans le pays.

Malgré tous ses palabres, le président n’a jamais indiqué le montant des dépenses effectuées par la caravane ni le nombre total d’emplois créé qui pouvait dans un sens permettre à la population de juger de l’œuvre accomplie, ou mieux, pas encore accomplie.

Un bilan coquin, mesquin sans vergogne que nous a étalé le président. En un sens, il a raison parce que la soi-disant opposition ne peut pas même l’attaquer sur son bilan ; puisqu’elle n’a rien proposé et ne possède aucun expert  qui pourrait nous offrir un contre bilan pour en quelque sorte contester tous les mensonges et les failles du président qui dans sa conférence de presse a montré sa pleine satisfaction de la caravane et s’en est réjoui. .

A ce compte, quel serait alors le bilan réalisé par l’équipe gouvernementale sous la direction du Premier ministre Jack Guy Lafontant? PM, vous avez la parole.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY