Incident à Thiotte !

0
702
Les deux véhicules de la PNH en flammes

Le vendredi 27 avril 2018 dernier, un certain Jack Bleck, accompagné d’une batterie de policiers, soit 14 au total et deux arpenteurs, s’est présenté aux environs de 1h p.m, dans la localité de Bleck située dans la section communale de Marmirande. Alors que des habitants occupent cette région et y vivent depuis plus de 200 ans, Jack Bleck est venu réclamer ces terres qui portent son nom familial, en l’occurrence 317 carreaux de terre qui  s’étendent sur les communes de Thiotte, de Grand Gosier et d’Anse-à-Pitres.

Selon le député de la zone Vickerson Garnier, les habitants  l’ont contacté et il a appelé les autorités concernées telles que : la direction départementale du Sud-Est, la délégation départementale, le commissaire du gouvernement, les autorités policières au niveau national. A la grande surprise du député, aucune des instances n’était au courant de cette opération.

Le député Vikerson Garnier

A la suite d’une échauffourée entre la population et les policiers de la PNH, un jeune de 12 ans a été atteint d’une balle de ces policiers. C’est l’étincelle qui allait déclencher la bagarre et la colère de la population qui d’un trait a mis le feu aux deux véhicules qui transportaient les policiers et les arpenteurs.

Il a fallu attendre jusqu’à 1h30 du matin pour que policiers et arpenteurs quittent  la localité. Qui pis est, ils ont dû prendre la poudre d’escampette en laissant derrière eux leurs armes. Le sénateur du Sud Ricard Pierre de la Plateforme Pitit Dessalines dans une conférence de presse a fait état de « 6 pistolets de calibre 9 mm, 5 fusils Galil, et 3 fusils 12 abandonnés par les 14 policiers au moment de leur fuite. Ce sont les Asec Rosemond Amadis et Jean Thony Théodore entre autres qui ont remis ces matériels à la PNH ».

Ricard Pierre

Cet incident grave n’est autre qu’un acte de corruption de plus au sein de l’administration Moise-Lafontant. Le Sénateur Pierre a formellement impliqué le secrétaire d’Etat à la Sécurité publique Ronsard St-Cyr  puisqu’il  a indiqué que «…la Brigade d’intervention contre l’insécurité foncière était chargée d’exécuter toutes les décisions de justice qui concernent la propriété foncière. Je dois souligner à tous que la justice à Thiotte n’était pas informée de cette intervention ; de même que le parquet de Jacmel, la Direction départementale de la PNH du Sud’Est, et la Direction générale de la PNH. La décision d’envoyer ces policiers là-bas semble provenir directement de Ronsard Saint-Cyr. Il s’est trompé grandement. Je pense que Jack Bleck l’a induit en erreur ».

Et pour couronner le tout, le journaliste Garry Pierre Paul Charles de Scoop FM a écrit sur Twitter « l’arrestation ce lundi de Luno Cazeau, responsable de la coordination de la BRICIF au Bureau du secrétaire d’Etat à la Sécurité publique. Il a été conduit au parquet de Port-au-Prince. Il aurait accepté de l’argent de Jack Bleck pour changer la destination de l’ordre de route de Jacmel à Thiotte ».

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY