Appel : « Prix Nobel de la paix pour les médecins cubains »

0
441

La pandémie COVID-19 a affecté le monde entier, quelles que soient les latitudes, longitudes et frontières nationales, les niveaux de développement économique et technologique. A une vitesse inattendue, le virus s’est répandu dans les populations, trouvant souvent des systèmes de santé non préparés, notamment ceux d’Europe et d’Amérique du Nord.

Pour réagir à cette urgence sanitaire, dès le début et dans plus de vingt pays,  Cuba a envoyé des contingents de ses « Brigades Médicales Internationales Henry Reeve »,  offrant une assistance médicale gratuite par solidarité,  sans demander aucun « échange politique » concernant le dur embargo que l’île subit depuis des années. Dans certains cas, comme en Italie, ce sont les administrations locales qui ont demandé l’aide des brigades médicales cubaines qui sont rapidement arrivées avec des médecins, du personnel de soin, de l’équipement et des fournitures. Rien qu’au cours du premier mois de la pandémie, les Brigades Médicales cubaines se sont rendues dans plus de vingt pays, où elles se sont toujours trouvées en  première ligne d’aide aux populations locales touchées par le virus.

Cuba a montré au monde en ces temps de coronavirus ce qu’est la véritable solidarité, en envoyant des professionnels de la santé dans le monde entier. Même la région la plus riche de l’Italie, la Lombardie, a pu compter sur le soutien concret des cubains.

Les « Brigades Médicales Internationales » de Cuba  ont une longue histoire dans la lutte contre les urgences sanitaires mondiales. Par exemple, en 2014, plus de 250 médecins cubains ont voyagé en Afrique de l’Ouest pour lutter contre la fièvre Ebola. Toute la presse internationale, à commencer par le New York Times, a alors reconnu que Cuba avait joué un rôle majeur dans la victoire contre le virus. Quelques années plus tard, les médecins cubains étaient à Haïti, lorsqu’un tremblement de terre avait dévasté l’île et entraîné une terrible épidémie de choléra. Après l’ouragan Katrina – qui a dévasté la ville de la Nouvelle-Orléans – ils étaient prêts à se rendre aux Etats-Unis, mais leur aide a été refusée par le gouvernement américain de l’époque. A présent, outre leur « mission » contre la COVID-19, les médecins et infirmiers de Cuba sont engagés dans près de 70 missions dans différents pays du monde.

« Nous n’offrons pas ce qui nous reste : nous partageons ce que nous avons. » est leur slogan. Un slogan qui correspond à un idéal d’engagement qui place la vie humaine en premier, quelles que soient les conditions politiques, sociales ou économiques.

…« Nous n’offrons pas ce qui nous reste : nous partageons ce que nous avons. » est le slogan du peuple et du gouvernement Cubain. Un slogan qui correspond à un idéal d’engagement qui place la vie humaine en premier, quelles que soient les conditions politiques, sociales ou économiques.

Le nombre de vies qu’ils ont sauvées est inestimable, tant dans la lutte contre COVID-19 que dans toutes leurs autres missions : mais la tangibilité de leur solidarité profonde, humaine et internationale est le plus bel exemple pouvant inspirer tous les peuples du monde à faire face à la lutte contre le virus et aux difficultés de la « reconstruction ».

Pour toutes ces raisons, nous vous demandons de rejoindre notre appel à soutenir la CANDIDATURE des BRIGADES MEDICALES INTERNATIONALES « HENRY REEVE » au PRIX NOBEL DE LA PAIX.


Soutien croissant à la proposition de décerner le prix Nobel de la paix aux médecins cubains

Par Milagros Pichardo

Une quarantaine d’organisations européennes soutiennent la proposition de décerner le prix Nobel de la paix aux brigades médicales cubaines du contingent Henry Reeve, pour leur contribution à la lutte mondiale contre la COVID-19.

Des médecins et infirmiers de la Brigade médicale internationale Henry Reeve de Cuba participent à une cérémonie d’adieu, avant de se rendre en Andorre pour aider à lutter contre la pandémie de COVID-19, à l’Unité centrale de coopération médicale de La Havane, le 28 mars 2020.

Lancée le 28 avril par les associations Cuba Linda et France Cuba, l’initiative a reçu jusqu’à présent le soutien de nombreux groupes de solidarité, de forces politiques et de syndicats en France, en Espagne, en Irlande et en Italie, et de plus d’un millier d’internautes sur la page Facebook Prix Nobel de la paix pour les brigades médicales cubaines Henry Reeve.

Certains des défenseurs de la reconnaissance des médecins cubains préconisent d’étendre la campagne à un comité international.

Cérémonie de remerciement en l’honneur des médecins cubains en Italie…Certains pays exportent des armes et des guerres, les Cubains apportent leur aide, qui n’est rien de plus qu’une véritable contribution à la paix sur la planète.

Ces derniers jours, plusieurs organisations se sont jointes à l’appel : l’Union départementale de la CGT des Bouches-du-Rhône, le Comité de Toulouse France Cuba, pour l’Espagne, Euskadi Cuba, Cubainformacion.TV, les communistes de Catalogne et pour l’Italie, l’Association nationale d’amitié Italie-Cuba, entre autres.

En France, l’initiative est également soutenue par Cuba Coopération France, Cuba Si France, Ardennes-Cuba, Montpellier Cuba Solidarité, le Cercle Bolivarien de Paris, le Collectif Alba-France, Les Enfants de Cuba Marseille, Racines cubaines, l’ARAC-Cuba-Solidarité, le Groupe d’amitié France-Cuba à l’Assemblée nationale et le PRCF-Parti communiste révolutionnaire de France.

Les Amis de Cuba en Charente-Maritime, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), le Comité parisien de solidarité avec Lula, le Rassemblement communiste, et la Cellule du Parti des travailleurs brésiliens à Paris s’y sont également joints.

Depuis d’autres parties du monde, le Comité international Paix, Justice et Dignité des peuples, le Groupe de soutien à Cuba (Irlande) et l’Association valencienne d’amitié avec Cuba José Marti (Espagne) ont signé l’appel.

Granma 25 mai 2020

Bienvenue à Turin, Merci Cuba !



Le Président de l’Irlande salue la solidarité de Cuba face au Covid-19

Le président de l’Irlande, Michael D. Higgins, a salué la solidarité de Cuba avec d’autres nations face à l’expansion du Covid-19 et a critiqué les sanctions américaines qui empêchent ce pays d’acquérir des médicaments et des ressources pour contenir la maladie.

Dans une interview accordée au quotidien italien Il Manifesto et diffusée également par The Irish Times, le mandataire a constaté l’envoi par la nation caribéenne de brigades de médecins, d’infirmiers et de techniciens de la santé dans les Etats les plus touchés par la pandémie.

Le comportement auquel Cuba nous a habitués en répondant à des situations de gravité est un exemple de l’acceptation d’une responsabilité collective qui offre le meilleur espoir pour une réaction adéquate également aux problèmes de durabilité et même du changement climatique’, a affirmé Higgins.

La plus grande des Antilles a envoyé 26 brigades internationalistes Henry Reeve dans 24 pays pour collaborer aux efforts de lutte contre le coronavirus SARS-Cov-2, dont deux en Italie et une dans la Principauté d’Andorre. Selon les données officielles, plus de 26000 patients ont été soignés à ce jour par des professionnels de l’île.

Pendant ce temps, le gouvernement des États-Unis a renforcé le blocus imposé à Cuba pendant près de six décennies et a lancé une campagne médiatique pour discréditer ses Médecins.

Des médecins de la Brigade Médicale Internationale Henry Reeve en Haïti

Le président irlandais a déclaré que ‘l’inclusion des médicaments et matériels nécessaires à la réponse à la Covid-19 dans les restrictions contre Cuba et l’Iran est une violation claire du droit international et mérite une condamnation universelle.

Dublin, 22 mai  2020
Prensa Latina 23 mai  2020


Des journalistes mexicains se joignent à la demande du prix Nobel de la paix aux médecins cubains

Les journalistes du Mexique se sont joints à la demande de plus en plus universelle d’attribuer le prix Nobel de la paix à la Brigade médicale cubaine Henry Reeve pour leur travail internationaliste. Cela a été exprimé dans sa chronique quotidienne [par]Teodoro Renteria au nom du Collège national des diplômés en journalisme, de la section mexicaine de la Fédération latino-américaine des journalistes, de la Fédération des associations de journalistes mexicains et du Conseil consultatif permanent du Primera Plana Club. En outre le texte, Renteria a décrit comme une grande initiative la demande à l’Académie suédo-norvégienne d’attribuer ce prix aux médecins cubains du Henry Reeve, pour avoir accompli le mérite de la personne qui a travaillé plus ou mieux en faveur de la fraternité entre les nations, l’abolition ou la réduction de la montée des armées et la célébration et la promotion des accords de paix », comme l’indique la volonté d’Alfred Nobel.

7…Algérie 23 mai 1963 : 29 médecins, 4 Stomatologues, 14 infirmiers et 7 techniciens de la santé, ont intégré la première mission médicale internationaliste cubaine dans l’histoire de la Révolution. Sur la photo le Che avec la brigade à Sidi Bel Abbes.

En outre, le journaliste mexicain Teodoro Renteria a souligné qu’en Argentine, en Belgique, aux États-Unis, en France, en Irlande et dans de nombreux autres pays d’Amérique latine et du reste du monde, des signatures sont rassemblées pour cette noble tâche à laquelle se joignent les journalistes mexicains.

Radio Rebelde 22 Mai 2020



La Présidente de la CARICOM exprime sa gratitude au soutien apporté par Cuba pour faire face à la pandémie à la 73ème Assemblée mondiale de la Santé

Mia Motley a saisi l’occasion dans son allocution d’ouverture de la 73e Assemblée mondiale de la Santé pour saluer les pionniers de la santé publique dans les Caraïbes au cours de ces dernières décennies qui sont de véritables héros pour nos peuples.

… « Certains propageront des vices, ou les dissimuleront : nous aimons propager les vertus », L’âme cubaine. Photo: Endrys Correa Vaillant

Nous avons été en contact avec notre voisin dans les Caraïbes, Cuba, et nous avons reçu des centaines de médecins et d’infirmières qui sont venus nous aider et a également déclaré … « Je profite de l’occasion pour remercier Cuba, le gouvernement cubain, pour l’aide louable qu’il nous a apportée pendant la pandémie qui a été palpable et très claire pour toute notre population. »

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY