Quel déséquilibre! Pourquoi la justice est-elle tenue dans un état d’indigence?

Comment comprenez-vous que dans le projet de loi de finance 2017-2018, c'est le budget alloué au Judiciaire qui soit si dérisoire, comparativement à ceux des autres pouvoirs?

0
1214
Sonel Jean-François

Budget alloué au Pouvoir Législatif dans le projet de loi de finance 2017-2018:
7.2 milliards de gourdes

Budget alloué au Pouvoir Judiciaire: 1 122 648 803 gourdes

Si l’on se réfère à un article paru dans Le Nouvelliste du 12 mars 2015, un député coûte au Trésor Public :

-Salaire mensuel: 97 200 gourdes

–           Frais mensuels: 29 000 gourdes (pour ceux qui ne sont membres d’aucune commission), 34 000 gourdes (pour ceux qui sont membres de commission)

-Cartes de téléphone : 10 000 gourdes

-Carburant : 25 000 gourdes

-Subvention pour achat de véhicule $ 20 000 US

-Frais de deuxième résidence : 500 000 gourdes l’an

-Frais mensuels pour fêtes champêtres : 70 000 gourdes

-Salaires mensuels pour deux consultants : 50 000 ou 60 000 gourdes par consultant

-Salaires de 3 à 6 employés affectés au bureau du député : 10 000 gourdes à 40 000 gourdes par employé.

Sans oublier des frais pour le fonctionnement du bureau du député, ses frais de déplacement en provinces et per diem pour les voyages à l’étranger

Combien coûte un juge au Trésor Public?

-Salaire brut pour un magistrat remplissant la fonction de Juge et Juge d’Instruction: 66 660 gourdes le mois

-Salaire net : 47 784,10 gourdes le mois

Il ne perçoit pas de frais. Aucun avantage social.

Faites la déduction vous-mêmes…

Quand le pouvoir politique tient le système judiciaire en otage et dans cet état, n’est-ce pas pour mieux le vassaliser?

Mais, souffrez que je pose quelques petites interrogations. Comment comprenez-vous que dans le projet de loi de finance 2017-2018, c’est le budget alloué au Judiciaire qui soit si dérisoire, comparativement à ceux des autres pouvoirs? Pourquoi le salaire du Juge haïtien qui ne bénéficie d’aucun avantage social est si modique, alors que le parlementaire, à côté de traitements et d’indemnités considérables, jouit de tant d’avantages sociaux? Quand on tient compte de la façon dont les Juges sont traités  en parents pauvres, peut-on espérer avoir un Système Judiciaire efficace et efficient? Pourquoi la justice haïtienne est-elle tenue dans cet état d’indigence depuis des décennies? Peut-on engager une lutte efficace contre la criminalité et la corruption avec ce système judiciaire défaillant? Quand le pouvoir politique tient le système judiciaire en otage et dans cet état, n’est-ce pas pour mieux le vassaliser? A quand un réveil des magistrats assis ou debout en vue de révolutionner le système et se constituer en un vrai pouvoir?

Les Organisations de magistrats, les Organismes de défense des droits humains, les Organisations de la Société Civile en général ne doivent-ils pas se lever pour accompagner les magistrats honnêtes, intègres et compétents dans ce combat pour un pouvoir judiciaire indépendant et responsable?

Sonel JEAN-FRANCOIS
Magistrat

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY