Nouveau procès contre Woodly Ethéart et Rénel Nelfort!

0
1104
Les juges de la Cour de Cassation ordonnent que l’affaire opposant le commissaire du gouvernement à Woodly Ethéart, alias Sonson la Familia, et Rénel Nelfort, alias le Récif soit à nouveau entendue devant le même tribunal avec une autre composition.

La cour de Cassation vient de rendre un brin de justice au peuple haïtien, quand elle a ordonné le mercredi 13 juin dernier d’annuler le jugement rendu le 17 avril 2015 par « le juge zafra» Lamarre Bélizaire en faveur des membres du gang Galil proche de l’ancien président Michel Martelly tels que : Woodly Ethéart, alias Sonson la Familia, et Rénel Nelfort, alias Le Récif. Ils ont été poursuivis pour enlèvement, séquestration contre rançon, trafic illicite de stupéfiants, blanchiment des avoirs, assassinat et association de malfaiteurs.

Le bâtiment de la Cour de Cassation

Les juges de la cour de Cassation qui ont pris cette décision sont le président de la cour  Jules Cantave assistés des juges Wendelle Coq Thélot, Kesner Michel Thermési, Franzi Philémon et Louis Pressoir Jean Pierre. Le ministère public a été représenté par Marie Joceline Casimir avec l’assistance du greffier Me Léonce Jean Baptiste.

L’arrêt de la Cour de Cassation stipule que les deux accusés soient replacés dans le statut où ils étaient avant le procès. Cela veut dire qu’ils doivent retourner en prison. Ce qui signifie selon les déclarations du juriste Samuel Madistin, le commissaire du gouvernement près le Parquet de Port-au-Prince, en la personne de Me Ocnam Clame Dameus,  doit mettre l’action publique en mouvement afin d’appréhender ces deux individus.

Le « juge zafra» Lamarre Bélizaire

En examinant le dossier à la lumière de l’article 12 de la loi du 26 juillet 1979 sur l’appel pénal, la cour relève quelques écarts graves commis par le juge de siège Lamarre Bélizaire traitant l’affaire en question. Elle ordonne après examen que l’affaire opposant le commissaire du gouvernement à Woodly Ethéart et Rénel Nelfort soit à nouveau entendue devant le même tribunal avec une autre composition.

Pierre Espérance, du Réseau national de droits humains (Rnddh) applaudit des deux mains cette décision courageuse de la Cour de cassation et exige tout comme Me Madistin l’arrestation le plus vite possible des malfrats qui ont été libérés par Lamarre Bélizaire en raison « d’insuffisance de preuves » et ce dernier pour couronner le tout leur avait conseillé de ne plus recommencer. Quelle affaire ! Ce juge ne devrait-il pas accompagner les deux compères quand la police aura mis la main sur eux.

Woodly Ethéart, alias Sonson la Familia

Rappelons que Woodly Ethéart fut copropriétaire du restaurant La Souvenance à Pétion-Ville qui délivrait régulièrement de la nourriture au Palais National. Sa femme Marie Taïssa Mazile Ethéart, de nationalité canadienne, elle, avait été arrêtée dans ce restaurant le mercredi 26 Mars 2014. Dans la soirée du samedi 29 mars,  Ronald Nelson alias Roro Nelson, bras droit du président Martelly et un certain Samuel Pierre avaient procédé à sa libération sur l’ordre du Palais national et du ministre de la justice pour être transportée dans un véhicule du palais national vers une destination inconnue.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY