Mirebalais reçoit l’autre branche de l’opposition

0
607
Le Secteur Démocratique Populaire s’est officiellement transformé et officialisé en « Alternative Consensuelle pour la Refondation d’Haïti » le dimanche 8 septembre en présence de différentes personnalités de la faune politique opportuniste du pays.

La semaine dernière nous avions rapporté le spectacle de détente à Hinche Papaye d’un courant de l’opposition qui accouchait d’un certain « Forum Patriotique pour une entente sur la crise », c’est à Mirebalais dans une cérémonie au local de  « Wozo Plaza » qu’une autre branche en l’occurrence le Secteur Démocratique Populaire qui s’est officiellement transformé et officialisé en  « Alternative Consensuelle pour la Refondation d’Haïti » le dimanche 8 septembre en présence de différentes personnalités de la faune politique opportuniste du pays.

Ces deux courants entre autres de l’opposition sont pour le départ du gouvernement de Jovenel Moise, mais ils n’ont pas de divergences idéologiques fondamentales si l’on considère le  libellé de leurs déclarations réformistes de sortir de crise à savoir le remplacement de Jovenel Moise à la présidence  par un des Juges de la Cour de Cassation pour une période ne dépassant pas 3 ans et un Premier Ministre issu de l’opposition pour former un nouveau gouvernement.  Et par la suite, l’organisation de la réconciliation nationale par le dialogue ou  Conférence Nationale souveraine.

L’assistance au Club Wozo Plaza de Mirebalais

Ont participé à ce rassemblement de Mirebalais, le Sénateur Saurel Yacinthe, le député Abel Descollines,  le journaliste Jean Monard Metellus de Radio Carabes, Jean André Victor du MOPOD,  René Momplaisir, Anthony Barbier, Antoine Augustin, le Sénateur de l’Artibonite, Youri Latortue, un transfuge du PHTK,  Marjorie Michel, l’ex Sénateur et ex-ministre Simon Dieuseul Desras, André Michel porte-parole du secteur Démocratique Populaire, Timothée Rony, Moise Jean-Charles de Pitit DESSALINES qui s’est  fait  représenter par un de ses lieutenants.

Les Partis et organisations qui ont paraphé le document sont entre autres : Viv Ayiti de Byron Odigé et Timothée Rony,  le GREH de Himmler Rébu, ce dernier qui avait hautement déclaré qu’il est de la lignée du PHTK, dont il était l’un des ministres, la  Force Opposition Progressiste (FOP), AAA de Youri Latortue, le Mouvement de la troisième voie (MTV) de Reginald Boulos, l’Inyon Fòs Démokratik, ADEBAH, KORE-N, PONT, le Secteur Démocratique et Populaire, le MOPOD,  certains Groupes Petrochallengers dont Nou pap konplis et le Parti « Reconstruire Haïti » de l’ex ministre Olicier Pieriche, sans oublier ODEP Haïti de Assad Volcy, et l’Inisyativ Patriotique Marien( IPAM).

Les partis et leaders qui ont paraphé l’accord s’accordent aussi à participer à la mobilisation pour le départ du Président Jovenel Moise, à engager le pays dans une Conférence Nationale souveraine, à bouder toutes élections organisées par l’équipe au pouvoir et à ne pas participer à aucun gouvernement sous l’égide de Jovenel Moise.

Voilà, alors qu’ils s’organisent pour mettre un terme au pouvoir à la présidence de Jovenel du PHTK, ils ont pris soin de souligner : à bouder toutes élections organisées par l’équipe au pouvoir, n’est-ce pas un moyen d’affirmer leur faiblesse de ne pas arriver réellement à pousser Jovenel à rendre le pouvoir.

Des Sénateurs de l’Alternative Consensuelle pour la Refondation d’Haïti. De gauche à droite Youri Latortue, Evalière Beauplan, Ricard Pierre, Saurel Yacinthe et Nènel Cassy

Ne soyez pas étonnés si l’équation de cette branche de l’opposition ne soit pas changée dans les prochaines semaines. Tout dépendra du résultat de la ratification au Sénat le mercredi 11 septembre du Premier ministre nommé  Fritz William Michel. Déjà le président de l’Assemblée nationale le sénateur Carl Murat Cantave annonce les couleurs de compromis au cours de la réunion de fermeture de la dernière session ordinaire de la 50e législature en se déclarant nettement pour une prolongation du mandat des sénateurs qui devront partir le deuxième lundi du mois de janvier 2020.   Il s’agit de Carl Murat Cantave, Antonio Cheramy, Evalière Beauplan, Jacques Sauveur Jean, Nawoon Marcellus, Ricard Pierre, Wilfrid Gélin, Saurel Yacinthe, Francenet Derius et Hervé Fourcand.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY