Les satellites de Washington à Lima

0
186
Au Pérou, dans la ville de Lima, Conférence internationale pour la « démocratie » au Venezuela qu’on devrait plutôt intituler Conféremce pour combattre la démocratie au Venezuela.

Le mardi 6 août 2019 a été organisé au Pérou, dans la ville de Lima une Conférence internationale pour la « démocratie » au Venezuela qu’on devrait plutôt intituler pour combattre la démocratie au Venezuela.

Plus de 50 pays satellites des Etats-Unis ont participé à cette mascarade réactionnaire.

Plus de cinquante pays satellites des Etats-Unis ont participé à cette mascarade réactionnaire dont l’objectif principal est le vol des richesses du peuple vénézuélien. En fait, ce que les Etats-Unis veulent pour le Venezuela et la Révolution Bolivarienne est d’avoir des dirigeants à l’instar du narcotrafiquant haïtien Michel Martelly et de l’actuel président du pays Jovenel Moise  inculpé de corruption et de blanchiment d’argent. C’est un gang de bandits que les Etats-Unis ont imposé en Haïti depuis leur courante occupation du pays sous l’ombrelle des Nations Unies.

De gauche à droite le président cubain et celui du Venezuela

Ce n’est pas au nom du peuple haïtien que le régime pourri et corrompu en place dans le pays a participé à la conférence de Lima. Il est clair que Washington utilise les Nations-Unies pour déstabiliser Haïti et l’OEA dans le cas précis du Venezuela avec comme chef d’orchestre  l’uruguayen Luis Almagro. Si c’est la promotion de la démocratie que les Etats-Unis sont en train de faire au Venezuela, qu’ils nous disent le nom de ce qu’ils font en Haïti.

Washington a annoncé en grande pompe le gel des avoirs du Venezuela, le président cubain Miguel Diaz-Canel sur Twitter a réagi ainsi « Le gouvernement des Etats-Unis, frustré par le courage et la résistance de la révolution bolivarienne, a désormais recours, de manière lâche, à un gel des avoirs vénézuéliens. C’est un vol et un acharnement que nous ne pouvons pas tolérer. Nous sommes solidaires avec Nicolas Maduro et le peuple vénézuélien »

Pour l’histoire, il ne sera pas inutile de mentionner les pays liges des puissances impérialistes qui ont participé à cette Conférence de honte.

Pour l’Amérique: l’Argentine, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, l’Équateur, El Salvador, les États-Unis, le Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Panama, Paraguay, Pérou, République dominicaine, Saint-Kitts-et-Nevis.

Pour l’Europe: l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Croatie, le Danemark, la Slovénie, la Slovaquie, l’Espagne, la Finlande, la France, Géorgie, Grèce, Hollande, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, République tchèque, Roumanie, Serbie, Suède, Suisse, Ukraine et Vatican

Les pays liges de l’impérialisme américain ont tous participé sans aucun scrupule à cette mascarade

Azerbaïdjan, Corée du Sud, Émirats arabes unis, Israël, Japon, Malaisie et Thaïlande ont représentés l’Asie.

L’Australie et la Nouvelle-Zélande pour l’Océanie. Et pour l’Afrique: le Maroc, et l’Afrique du Sud. Quelle honte !

Bravo à la Russie, à la Chine populaire, à la Turquie, à la Bolivie, l’Iran, la Syrie, le Nicaragua, le Mexique, Cuba et tant d’autres. Sachez que la victoire est pour ceux qui résistent à l’impérialisme américain.

Que cet embargo rende le Venezuela et son peuple plus forts, plus courageux, plus productifs,  plus socialistes et plus révolutionnaires à l’instar de la patrie socialiste de Cuba.

Vive le peuple frère du Venezuela et vive le gouvernement légitime de Nicolas Maduro !

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY