Le coup de Grace!

0
613
Le gouvernement savait que la tempête devait arriver, il n’a pas même procédé à l’évacuation des gens pour les mettre dans des endroits sûrs, hors de danger.
Pour toute protection, certains utilisaient des plastiques sinon une ombrelle

Juste après le tremblement de terre du 14 Août, comme on l’avait annoncé, une tempête tropicale nommée Grace n’a fait aucune grâce aux victimes du séisme.  Dans la nuit du 16 au 17 août, les pluies et les vents de cette dépression tropicale ont terriblement malmenés les sans-abris du Grand sud. Les vents soufflaient jusqu’à 35 miles (55 km) à l’heure.

À Anse-à-Veau par exemple, les gens dormaient en plein air, et ne savaient que faire sous la pluie. Pas de tente, pas d’abris provisoires, pas de nourriture, pas d’eau potable, les misérables paysans et certains avec leurs enfants ont connu l’enfer sur terre. Pour toute protection, certains utilisaient des plastiques déchirées sinon une ombrelle ; ceux qui n’avaient rien se sont résignés, sans rien pour se protéger.

Ceux qui n’avaient pas de tapis en plastique se sont résignés, sans rien pour se protéger.

Aux Cayes, le terrain de football Gabion où se réfugiaient les sinistrés a été totalement inondé ainsi que plusieurs quartiers de la ville. Les habitants ont passé de très mauvais moments sous la pluie et le vent qui les balayaient. Cette nuit du 16 août 2021 a été particulièrement longue et douloureuse, la désolation était clairement apparue sur les visages de certains.

Une famille avec des enfants sinistrés sous la tempête
Des gens marchant sous la pluie de la dépression tropicale Grace
Une maison inondée

Il est évident, ce n’est pas la tempête Grace qui a donné le coup de grâce aux infortunés sinistrés, mais bien les dirigeants de l’Etat haïtien, les oligarques, eux qui coulent la vie douce dans leur villa, leur luxueux château dans les hauteurs de Pétion-Ville.

Des personnes se tiennent sous la pluie de la dépression tropicale Grace dans un camp de réfugiés aux Cayes

Le gouvernement savait que la tempête devrait arriver, il n’a pas même procédé à l’évacuation des gens pour les mettre dans des endroits sûrs, hors de danger de sorte qu’ils aient la paix d’esprit. Ils ont laissé la population confronter la pluie et le vent sans aucun recours, sans aucune forme de secours ! Grâce et miséricorde pour les masses populaires haïtiennes !

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here