La route de Carrefour bloquée

0
110
Les chauffeurs assurant le trajet Carrefour-Centre-Ville ont non seulement arrêté de travailler mais ils ont aussi stationné leur autobus au milieu de la rue au niveau de Mariani et paralysé la circulation.

En réaction au phénomène d’insécurité qui ne cesse de ravager le pays et qui a perturbé le transport en commun depuis trop longtemps, des chauffeurs d’autobus ont décidé eux-mêmes de réagir de façon à protester contre une nouvelle formule des malfrats pour les dépouiller de leur argent.

En effet, sur la route de Martissant, des bandits rançonnent les chauffeurs d’autobus les forçant à payer de forte somme à longueur de journée. Pour cela, le lundi 23 mai 2022, les chauffeurs assurant le trajet Carrefour-Centre-Ville ont non seulement arrêté de travailler mais ils ont aussi stationné leur autobus au milieu de la rue au niveau de Mariani et paralysé la circulation.

Les chauffeurs exigent du gouvernement de mettre un terme aux actions criminelles de ces bandits qui contrôlent Martissant, Village de Dieu et Fontamara. Photo Crédit : Vantbèf Info

Ils exigent du gouvernement de mettre un terme aux actions criminelles de ces bandits qui contrôlent Martissant, Village de Dieu et Fontamara, agissant au grand jour sans aucune crainte. Que la Police Nationale d’Haïti prenne ses responsabilités et mette enfin hors d’état de nuire les bandits. Les chauffeurs le déclarent net : Ils ne vont pas travailler uniquement pour payer des rançons aux criminels…

Si leurs revendications ne sont pas satisfaites, les chauffeurs menacent d’étendre ce mouvement en plusieurs autres endroits du pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here