La justice élève une nation!

0
1173
Bebunos Saint Fleur

Par Antoine Antime

 

L’avocat du jeune entrepreneur Bebunos Saint Fleur, Antoine Antime, accuse la Justice Haïtienne, et dénonce la main mise du Pourvoir exécutif sur le pourvoir Judiciaire.

« La justice élève une nation », ce vieil adage tiré de la bible est une manière pour son auteur d’exprimer l’immense importance du système judiciaire pour toute société. Depuis nombre de décennies, le débat sur la justice en Haïti a été au premier rang. Ce débat se situe essentiellement d’une part sur l’impunité qui caractérise le système judiciaire. D’autre part, la corruption qui le constitue. Pour ce qui est de l’impunité, celle-ci en est une plaie béante. La justice haïtienne est incapable depuis plusieurs décennies de rendre justice à ceux ou celles qui lui sont dûs. Les bourreaux ne sont jamais inquiétés, malgré la clameur publique qui indexe toujours ces présumés coupables. Ainsi, les victimes sont souvent laissées pour compte par cette justice inexistante et défaillante. S’agissant de la corruption, ce n’est que scandale total. Les juges sont donc souvent accusés d’être monnayés.

À l’heure actuelle, l’avilissement de la justice haïtienne s’intensifie. Aucun effort visant à améliorer le système judicaire n’est visible. La justice est toujours caractérisée par la corruption et l’impunité. À titre d’exemple, un citoyen… Jeune  entrepreneur, Bebunos Saint fleur l’un des supporteurs de la Plateforme politique « Pitit Dessalines » est victime d’une tentative d’assassinat depuis le 30 Juin 2017  et pourtant rien n’a été fait pour lui rendre justice ! Pourquoi demande son avocat ? Est-ce le pouvoir Exécutif qui empêche le pourvoir Judiciaire de rendre justice à qui elle est due ?

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY