Haïti Liberté entame sa 13ème floraison

0
49

Face à deux siècles d’agression, d’occupation, d’exploitation, de coup d’état et de répression permanents imposés en Haïti par les hordes impérialistes, le peuple haïtien n’a jamais cessé de résister en poursuivant une lutte inlassable. Ainsi, il y a 12 ans, le journal Haïti Liberté a pris naissance pour contribuer à la mobilisation idéologique, vigoureuse et dynamique allant dans le sens des intérêts des masses opprimées.

C’est avec la même détermination, la même volonté, la même conviction que nous avons cette semaine entamé de plein fouet notre treizième floraison de sorte que nous continuions à accompagner  le peuple dans sa situation affligeante contre l’ennemi irréductible pour qu’un jour nous arrivions à accaparer l’appareil d’état pour l’établissement d’un régime progressiste, révolutionnaire pour la transformation sociale de la société.

C’est dans cette perspective que s’inscrit notre engagement politique. Voilà pourquoi, Haïti liberté n’a jamais craint dans ses colonnes d’évoquer et de dénoncer certaines réalités camouflées de la classe politique bourgeoise, capitaliste, chien de garde des puissances impérialistes. Cette opposition et le pouvoir en place sont complémentaires l’un envers l’autre, et sont tous deux complices et conspirateurs contre la cause nationale. Deux instruments fantoches qui ne diffèrent que de noms puisque leurs objectifs sont les mêmes, à savoir : maintenir en place les régimes corrompus et perpétuer la domination étrangère capitaliste.

Dans la crise actuelle, concrètement Washington a tranché et tracé sa voie en préférant soutenir la clique Phtkiste sans pour autant aliéner certains dirigeants de l’opposition, de véritables opportunistes, éternels candidats à la présidence, hommes liges des multinationales qui ont été invités à sabler le champagne et à se prostituer à l’ambassade étoilée pour la commémoration du 243ème anniversaire de l’indépendance des Etats-Unis.

Evidemment, l’impérialisme américain est la principale force qui soutient le régime du PHTK et joue un rôle décisif pour le maintenir malgré les critiques de l’opposition qui elle-même joue sur deux tableaux. Sans cet appui, l’opposition, rejointe par les compradores et les féodaux, pourraient tout bonnement renverser la bande à Jovenel Moise et Michel Martelly, mais il est clair que l’impérialisme redoute cette clique hétérogène et ne voit en elle aucune possibilité de solution capable de stopper catégoriquement ou d’affaiblir le peuple sans mettre en danger l’avenir de sa domination.

On ne peut que lutter contre tous ceux-là qui exécutent les désirs de leurs patrons, ces puissances tutrices qui détruisent, volent et pillent quotidiennement les ressources de notre pays à dessein de nous tenir davantage et par tous les moyens dans le sous-développement.

Avec de tels ennemis, nous de Haïti Liberté, nous ne reculerons point et ne ferons guère marche arrière dans la continuité de notre ligne idéologique et nous souhaitons que nos projets d’organisation deviennent réalités absolues, que nos idéaux défendant les intérêts des classes exploitées se matérialisent et qu’un jour cet hebdomadaire devienne l’organe d’un mouvement, en d’autres termes d’un Parti des travailleurs, par les travailleurs et pour les travailleurs de sorte que les mobilisations revendicatives des étudiants, des chômeurs, des ouvriers et des paysans ne soient plus banalisées et réduites à de simples carnavals populaires.

Par notre position claire, lucide et juste dans la lutte du peuple haïtien pour sa libération, Haïti Liberté, a, cette année, non seulement gagné un procès mais une bataille d’importance relative aux politiques anti-ouvriers-immigrés et racistes en acculant et bloquant la décision de l’administration de Donald Trump de mettre fin au statut de protection temporaire (TPS).

Nous avons toujours eu et notamment depuis notre naissance, des relations de solidarité avec d’autres peuples en lutte. Que ces relations continuent et se développent dans tous les domaines pour contrecarrer ensemble toute offensive impériale à laquelle toutes les forces progressistes doivent faire face.

Devrons-nous rappeler, une fois de plus, malgré nos faibles et difficiles moyens, la voix d’Haïti Liberté va continuer à se faire entendre, sans compromission d’aucune sorte, troublant le sommeil des collabos, des réactionnaires et cela jusqu’à la victoire finale !

Nos sincères remerciements et encouragements à tous nos collaborateurs, nos lecteurs, nos commanditaires, à toute l’équipe ! Longue vie au journal !

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY