Etats-Unis : Mumia Abu-Jamal à nouveau en grand danger !

0
160
Mumia Abu-Jamal

Trump a programmé des exécutions de condamnés à mort dans les prisons fédérales jusqu’à la dernière minute de son mandat, y compris en ayant recours aux pelotons d’exécution et à la chaise électrique. Bien qu’il ne coure plus le risque d’être exécuté, Mumia Abu-Jamal*, la voix des sans voix, est lui aussi en danger de mort.

Mumia et ses amis ont informé de ce que l’épidémie de Covid-19 vient de faire son apparition dans la prison de Mahanoy (État de Pennsylvanie), où Mumia et 2 400 détenus sont enfermés. 20 gardiens de prison ont été testés positifs, et les détenus sont maintenus confinés en cellule, sauf pour les douches et les urgences.

Or Mumia a 66 ans, et souffre depuis des années de lésions hépatiques qui le rendent extrêmement vulnérable à la pandémie. Or le virus est entré dans la prison via les gardiens.

Les coalitions qui combattent pour la libération de Mumia Abu-Jamal lancent un appel aux organisations et aux militants dans le monde pour s’adresser au gouverneur de Pennsylvanie,

Tom Wolf afin qu’il libère « pour raisons humanitaires » Mumia et d’autres prisonniers âgés et malades, comme il en a le pouvoir.

Le Comité ouvrier international contre la guerre et l’exploitation, pour l’Internationale ouvrière, appelle à relayer très largement cette campagne à l’échelle internationale, invitant organisations syndicales, politiques, démocratiques dans le monde entier pour exiger que le gouverneur de Pennsylvanie invoque une « libération pour raisons humanitaires » pour

Mumia et tous les détenus âgés.

Vos lettres et déclarations doivent être envoyées dans les plus brefs délais au gouverneur de Pennsylvanie aux adresses suivantes:

Governor Tom Wolf
Office of the Governor
508 Main Capitol Building
Harrisburg, PA 17120 USA

Ou par mél : brunelle.michael@gmail.com

Double à Mobilization4Mumia@gmail.com

Et au COI :

owcmumbai2016@gmail.com

Daniel Gluckstein
Nambiath Vasudevan
Coordinateurs du Comité ouvrier international contre la guerre et l’exploitation, pour l’Internationale ouvrière

*Mumia Abu-Jamal, militant noir, membre du Black Panther Party à l’âge de 14 ans, puis journaliste indépendant à Philadelphie (Pennsylvanie) a été condamné à mort en juillet 1982 pour le meurtre d’un policier blanc, dans un procès truqué. Il a passé 29 ans dans le « couloir de la mort », puis en 2011 la Cour suprême des États-Unis a commué sa peine en prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle.

Tiré de la lettre d’Information du Comité ouvrier international (COI) # 171

4 Décembre 2020

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY