Entente-Mésentente de Papaye

0
688
Les grands dirigeants du Forum à partir de la gauche: Josué Mérilien, Dominique Saint-Eloi , Camille Chalmers, Edgard Leblanc Fils et au centre avec le micro Chavannes Jean-Baptiste do Mouvement Paysan de Papaye

On peut se rappeler qu’en  2005, Chavannes Jean-Baptiste, leader de l’ONG du nom de Mouvement Paysan de Papaye et qui dit lutter pour la défense des paysans, avait fait une entente avec l’un des représentants de la bourgeoisie Charles Baker (Charlito), ancien membre influent de l’organisation 184 avec Andy Apaid pour la prise du pouvoir. Voilà qu’aujourd’hui, sous prétexte d’apporter un résultat à la « crise », il vient de récidiver en invitant tout le beau monde de l’opposition à son fief de Papaye au Département du Plateau Central à la commune de Hinche pour la construction d’une entente contre le pouvoir décrié de Jovenel Moise.

Jean William Jeanty du Parti Kontra Pèp la et Edmonde Supplice Beauzile de la Fusion

La grande ouverture du Forum patriyotik nasyonal 4 G kontre (MPP, MPNKP, KROS, TÈT KOLE) a eu lieu au petit matin du mercredi 29 août, avec des invités venus de tous bords, babord et tribord, et des étrangers venant entre autres des pays de la Caraïbe, du Venezuela, du Brésil, des Etats Unis, de l’Afrique du Sud, de Cuba sans doute venir apporter leur solidarité à la lutte haïtienne.

Schultz S. Casir, coordonateur National Provisoire du mouvement de la troisième voie (MTV) de Reginald Boulos

Comme les ONG aiment faire belle façade pour satisfaire leurs commanditaires et leur plaire, de nombreuses organisations ont donc été invitées. Il a seulement suffi que vous soyez dans une certaine opposition au régime en place pour être un heureux élu. Ainsi ont répondu présentes plus de 60 organisations selon la liste publié et authentifiée par Chavannes Jean Baptiste, sauf que pour des raisons d’Etat sinon politiciennes, le mouvement de la Troisième voie de Reginald Boulos n’a pas été rapporté dans cette liste. Il se pourrait qu’il ait été listé dans la catégorie « Autre », alors que son représentant Schultz S. Casir, coordonateur National Provisoire de cette entité bourgeoise était bien présent, bien qu’il n’ait fait aucune intervention.

Une réunion du Secteur Démocratique Populaire

Il nous faut également souligner que le Secteur Démocratique Populaire, entre autres d’André Michel et Schiller Louidor ont été représentés dans cette activité par Anthony Barbier, et Antoine Augustin (Tenten). Cependant bien avant cette réunion, ce secteur en conciliabule avec Force Organisation Progressiste représenté par l’agronome Jean-André Victor avait préparé sa propre alternative titrée : « Alternative consensuelle pour la Refondation d’Haïti » pour venir la présenter, la vendre aux autres invités à Papaye ou les convaincre.

L’un des points du document du Secteur Démocratique Populaire qui a hérissé des poils au dos de certains participants est celui- ci : « Nouvèl administrasyon an ap respekte angajman nasyonal ak entènasyonal yo sou baz prensip kontinyite nan zafè Leta epi respè dwa tout kretyen vivan. »

De gauche à droite : Jean-André Victor, Antoine Augustin et Anthony Barbier

Une fuite en avant que les cuisiniers du Forum de Papaye n’ont pas ménagé de leurs critiques allant jusqu’à qualifier Anthony Barbier d’opportuniste patenté pour avoir été au sein de l’Administration de Jocelerme Privert qui a tout façonné, tout mis en marche pour la prise du pouvoir par le candidat du PHTK, Jovenel Moise. Or, c’est lui qui est revenu à visage découvert pour vendre des propositions pour le renversement de Jovenel Moise. Son compère Antoine Augustin (Tenten) a eu beau essayer de venir à sa rescousse, mais il n’en a rien été. Ainsi, ils ont été vivement dénoncés par les partisans du Forum Patriotique. En fin de compte, la délégation du Secteur Démocratique Populaire ainsi que celle de la FOP se sont retirées du Forum dès le premier jour sur la pointe des pieds et ont laissé Papaye la nuit même sous une forte pluie.

Une vue de l’assistance

C’est dans cette perspective d’entente-mésentente que tous les représentants du secteur démocratique populaire n’ont pas signé la déclaration finale. Quant à la FOP, certains membres qui ont été présents n’ont pas signé à l’exception de Josué Mérilien de FOP qui lui a paraphé au nom de l’Union nationale des normaliennes et normaliens haïtiens (UNNOH).

Dans le point 4 de la Résolution du Forum il est dit :

Face aux constats de la misère, de la faim, de l’insécurité, du chômage et du désespoir, de l’arrogance, de la corruption et du pillage systématique des biens publics, ce Forum Patriotique est une opportunité, pour l’ensemble des organisations et partis politiques présents, de réaliser une évaluation de la situation nationale, de réfléchir et de dégager des perspectives, pouvant aider la population à sortir de l’impasse et jeter les bases pour changer les conditions de vie des futures générations.

Un membre du Collectif 4 Décembre

Les discussions ont permis d’apporter des clarifications et d’arriver à des consensus. Les délégués des organisations et partis politiques présents réitèrent leur engagement dans la lutte contre ce système.

Nous allons:

*Nous engager davantage dans le relèvement national, continuer à mobiliser les couches populaires. Développer des stratégies pour débarrasser le pays de Jovenel Moïse et du Parlement abject et asservi.

*Mettre en place un pouvoir de transition, durant 3 ans, pour lutter contre les problèmes de la faim, de la misère, du chômage, etc., qui frappent 80% de la population haïtienne, et pour permettre aux institutions étatiques de garantir les services publics nécessaires à la population.

*Organiser la Conférence Nationale Souveraine, c’est-à-dire le dialogue national souverain, pour réorienter le pays, en fonction de notre histoire, de notre culture, de notre identité et de nos aspirations en tant que peuple.

*Réaliser les procès sur les programmes de PetroCaribe, de la CIRH et d’autres programmes d’utilisation de fonds publics, que les autorités ont volé. Les procès autour des massacres à La Saline, à Carrefour Feuilles, etc., vont être mis en œuvre rapidement, sans conditions et équitablement.

*Restaurer la souveraineté nationale et transformer les Résolutions de la Conférence Nationale Souverer des solutions et consensus, dans le but de créer de l’harmonie et l’unité nécessaire aux orientations fondamentales dans la lutte du peuple haïtien.

Deux membres du Collectif 4 décembre

Le forum a accouché le vendredi 30 août 2019 à Papaye (Hinche) d’un comité de suivi de 11 membres chargé de: poursuivre les réflexions stratégiques; chercher les consensus nécessaires avec d’autres organisations; jouer le rôle de représentation du Forum patriotique; définir des stratégies pour intégrer d’autres organisations dans la consolidation de la lutte; coordonner toutes les actions décidées par le Forum Patriotique de Papaye.

Ces membres sont : Chavannes Jean-Baptiste de la Platfòm peyizan 4 G kontre, Edgard Leblanc Fils du Parti politique Organisation du peuple en lute (OPL), Jean William Jeanty du Parti Kontra Pèp la, Camille Chalmers de Rasin Kan pèp la, Edmonde Supplice Beauzile du parti Fusion des Sociaux Démocrates, Ernst Joël Jean-Pierre de la Platfòm popilè pou refondasyon nasyon an, Dominique Saint-Eloi de la Centrale nationale des ouvrières et ouvriers haïtiens (Cnoha), Josué Mérilien de l’Union nationale des normaliennes et normaliens haïtiens (Unnoh). En attendant que le nombre soit complet le secteur des femmes doit désigner une représentante, ainsi que les organismes de droits humains, et du groupe des petro-challengers doivent présenter leurs délégués à cette entreprise politique.

Edgard Leblanc Fils de l’OPL et le député Abel Descollines, un ancien allié du PHTK

Les différentes personnalités qui ont participé à cette initiative qui n’a rien accouché sont entre autres Jean Robert Argant, Bernard Craan, Georges B. Sassine du Collectif 4 décembre, Edgard Leblanc Fils, Williams Jeanty, Edmonde S. Beauzile, Anthony Barbier, Antoine Augustin, le député Abel Descollines, Gena Joseph coordonateur de la plateforme Vérité, Didier Dominique de Batay Ouvriye, Dominique saint Eloi et Camille Chalmers.

Pour l’histoire, voici la liste des organisations présentes :

1 – SEKTE POLITIK

  • Ayiti Djanm
  • Fusion des Socio Democrates
  • KONTRAPEPLA
  • OPL
  • Rasin Kan Pep la
  • ASO
  • Verite
  • Veye yo
  • Pitit Desalin
  • ODEP Ayiti
  • Sekte Demokratik ak Popilè
  • FOP
  • Ayiti an Aksyon
  • Eskanp
  • Platfòm Pou Refondasyon Nasyon an (PPRN)
  • Konbit
  • BNPLDH
  • AKAO
  • GRML
  • PAAM

2 – SEKTE PEYIZAN

1 – MPNKP
2 – Tèt Kole Ti Peyizan
3 – KROS
4 – MPP
5 – KPN
6 – OKAN
7 – MOREPLA
8 – KPGA

Didier Dominique de Batay Ouvriye

3 – SEKTE SENDIKAL

1 – CNOHA
2 – MOLEGHAF
3 – UNNOH
4- Antèn ouvriye.
5 – Batay Ouvriye.

4 – SEKTE FANM

 1 – SOFA
2 – PLAFODA

5 – SEKTE JEN

1 – Cercle Gramsci
2 – Petro Challenger Ench
3 – MJH

6 – OGANIZASYON SOSYETE SIVIL

1 – Kolektif 7 Fevriye Sidès
2 – Blòk Revandikatif Chalmay Peralte
3 – OLARD
4 – SOLCE
5 – Kolektif 4 Desanm
6 – CONAHNE
7 – PAPDA
8 – KOD 15
9 – Rezo OCP Sant (RODEC)
10 – KORENIP
11 – FRETH
12 – OLARD

7 – SEKTE PRIVE.

1 – Fowòm ekonomik sektè prive.

Lot Patisipan :

1 – Brigad Desalin (entènasyonal)
2 – Delegasyon entènasyonal (Brezil, Ajantin, Venezwela, Afrik di Sid, Etazini)
3 – Ekip kominikasyon Fowòm lan.
4 – Sekretarya Fowòm lan.
5 – Ekip Pedagojik Lekòl Fòmasyon Politik Chalmay Peralt.
6 – Komite Pilotaj Lekòl la.

An rezime :

Fowòm Patriyotik la te reyini :

  • Oganizasyon ak Pati politik : 20
  • Oganizasyon Peyizan : 8
  • Oganizasyon sendikal : 5
  • Oganizasyon Fanm : 2
  • Oganizasyon Jèn : 3
  • Oganizasyon nan sosyete sivil la : 12
  • Sektè Prive Afè : 1
  • Lòt 6

TOTAL                                                                           60 òganizasyon + 6 lòt.

 

En conclusion le forum commencé le 27 aout a pris fin après 3 jours de discussions, bavardages de toutes sortes le 30. Il exprime clairement les limites de certains secteurs qui ne peuvent rien apporter de concret à la lutte pour le changement autre que des intrigues puisque ces protagonistes n’ont inspiré aucune confiance au sein des masses en lutte pour la transformation de la société.

Gena Joseph, coordonateur de la plateforme Vérité

Ce n’était autre chose qu’un exercice pour que certaines personnalités se positionnent enfin, de sorte que si le régime de Jovenel Moïse et son équipe tèt kale arrive par un quelconque miracle à être renversé, elles puissent se vanter et même déclarer qu’elles étaient partie prenante de la lutte espérant même un poste en guise de reconnaissance.

Qui pis est, cet amalgame, ce bouyivide, ce méli-mélo idéologique, cette radiographie de partis et courants politiques sans principes, a cru pouvoir, avec le sel de ce forum, rendre à une vie normale un zonbi, voire même ressusciter  un cadavre. Mais alors, quant à réellement apporter une quelconque contribution à la lutte du peuple pour un changement fondamental, c’est bien là un autre tour de prestidigitation raté porté sur scène par d’incorrigibles coquins à la traîne de l’impérialisme.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY