Dénonciation de la France au Mali : Un grand rassemblement en gestation !

0
143
Des membres dirigeants du mouvement « Yèrèwolo, debout sur les remparts »

Le mouvement  « Yèrèwolo, debout sur les remparts », composé de plusieurs regroupements et personnalités, annonce un grand rassemblement pour dénoncer la politique française au Mali. L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse tenue le samedi 12 décembre, à la Maison de la presse.

L’objectif de cette rencontre, selon les organisateurs, était d’informer l’opinion nationale et internationale de l’initiative d’un grand rassemblement prévu le 20 janvier 2021, au monument de l’indépendance de Bamako, pour dénoncer la politique française au Mali.

Dans la déclaration liminaire, les responsables du mouvement « Yèrèwolo, debout sur les remparts » se disent conscients du danger de la présence militaire française au Mali. Et qu’en tant que combattantes et combattants de la liberté, ils doivent rester mobilisés pour une seule cause : la paix au Mali et dans le Sahel.

Pour ce faire, ils affirment que le peuple malien se propose une lutte sans relâche contre la politique africaine de la France, c’est-à-dire la présence militaire française sur le territoire malien, l’occupation des 2/3 du territoire malien par des groupes armés à la solde de la France, l’ingérence de la France dans les affaires intérieures du Mali, le mécanisme du franc CFA, etc.

Par conséquent, le mouvement lance un appel à l’endroit de tous « les dignes » fils du Mali pour une sortie massive le 20 janvier 2021 pour, disent-ils, « chasser la France du territoire du Mali ». Ils justifient la date 20 janvier par le fait que cette date est très importante dans l’histoire du Mali. Elle marque le jour de la demande du départ des troupes françaises du Mali par le père de l’indépendance, Modibo Keïta. Ils estiment que seul le peuple malien peut demander le départ de la France.

Dégager la France et l’ONU. On ne veut plus vous voir ici !

De façon continuelle et efficace, le mouvement prévoit des actions sur le plan national et international, ainsi que dans toutes les régions accessibles jusqu’à la libération totale du Mali de l’occupation française. Toujours à la recherche de la paix, le mouvement se prépare pour le lancement de « l’Opération cap sur Kidal pour la paix au Mali et dans le Sahel ». A cet effet, une assise est prévue à Ségou les 26 et 27 décembre 2020.

A noter aussi que le Groupe des Patriotes du Mali (GPM), membre du mouvement « Yèrèwolo debout sur les remparts », a fait signer une pétition par plus de huit (8) millions de Maliens pour demander une coopération militaire avec la Russie.

Parmi les leaders présents à cette rencontre, nous pouvons citer l’ancien député de la commune 4, Moussa Diarra, Siriki Kouyaté, Adama Diarra alias Ben Le cerveau, Bassaro Sylla de l’Urgence Panafricaniste.

Abdrahamane BABA KOUYATE 
Source: Azalaï Express
MALIACTU 21 décembre 2020

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY