Dennis Bruce Hankins visite Garry Conille

0
116
L'ambassadeur des Etats-Unis en Haïti Dennis Bruce Hankins et le le Premier ministre Garry Conille le 11 juin 2024.

L‘ambassadeur des Etats-Unis en Haïti Dennis Bruce Hankins a rendu une visite de courtoisie ou d’inspection à la Primature pour rencontrer le Premier ministre Garry Conille.

Faut-il rappeler que cet ambassadeur est un véritable proconsul dans le pays, juste avant la nomination du Premier ministre n’avait-il pas exhorté le Conseil présidentiel de transition en ces termes « Nous attendons avec impatience un processus transparent qui permettra à Haïti d’avoir un premier ministre et un gouvernement de transition, sélectionnés sur la base du mérite technique et de l’impartialité ».

Cette visite du mardi matin 11 juin 2024 pouvait bien entrer dans le cadre d’accélérer la publication de l’arrêté nommant  le nouveau cabinet ministériel, qui a trop duré, environ deux semaines, après la nomination, par le Conseil présidentiel de transition (Cpt), le mardi 28 mai 2024, du fonctionnaire des Nations-Unies, Garry Conille, au poste de Premier ministre.

Aussi, au début de cet après-midi, l’arrêté du Conseil présidentiel de transition (CPT), nommant les 14 membres du cabinet ministériel du nouveau Premier ministre Garry Conille, a été publié dans le journal officiel de la république « Le Moniteur », puis posté peu après sur les comptes officiels du gouvernement.

L’ambassadeur des États-Unis en Haïti, Dennis Bruce Hankins et le directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH), Frantz Elbé

Les 14 personnes nommées sont : Garry Conille titulaire du Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (MICT). Ketleen Florestal, titulaire du Ministère de l’économie et des finances (MEF) ainsi que du Ministère de la planification et de la coopération externe (MPCE). Dominique Dupuy titulaire du Ministère des affaires étrangères et des cultes (MAEC) ainsi que du Ministère des Haïtiens vivant à l’étranger (MHAVE). Marie Françoise Suzan titulaire du Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes (MCFDF), Niola Lynn Sarah Devalis Octavius titulaire du Ministère de la jeunesse, des sports et de l’action civique (MJSAC).

Carlos Hercule est nommé au Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP). Vernet Joseph au Ministère de l’Agriculture, des ressources naturelles et du développement rural (MARNDR). Raphaël Hosty est nommé au Ministère des travaux publics, transports et communications (MTPTC). James Monazard au Ministère du commerce et de l’industrie (MCI), et du Ministère du tourisme. Moïse Jean-Pierre Fils au Ministère de l’environnement (MDE). Antoine Augustin  au Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), et du Ministère de la culture et de la communication (MCC). Georges Wilbert Franck au Ministère des affaires sociales et du travail (MAST). Georges Fils Brignol au Ministère de la santé publique et de la population (MSPP) et Jean Marc Berthier Antoine titulaire du Ministère de la défense.

Entre autres points qui ont été discutés entre l’ambassadeur et le Premier ministre, la question de  la crise sécuritaire et de l’appui des Etats-Unis à la Mission multinationale d’appui à la sécurité n’a pas été négligée parce que cette occupation annoncée est vitale pour les États-Unis dans le cadre du Global Fragility Act ou GFA, qui a été adopté en 2019 sous l’administration Trump.

cette occupation annoncée est vitale pour les États-Unis dans le cadre du Global Fragility Act ou GFA, qui a été adopté en 2019 sous l’administration Trump.

Au mois d’avril 2024, l’ambassadeur des États-Unis en Haïti, Dennis Bruce Hankins, avait également tenu une réunion pareille  avec le directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH), Frantz Elbé pour lui montrer son engagement envers la sécurité et la stabilité en Haïti.

Le 11 mai, à l’aéroport international Toussaint Louverture à Port-au-Prince accompagnant le chef de la police, en vue de recevoir un lot de matériels dont des blindés offerts par le Gouvernement américain dans le cadre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de la PNH, l’ambassadeur avait précisé  « avec les efforts du Gouvernement américain et la coopération du Gouvernement haïtien, avant la fin du mois de mai, toutes les conditions pour accueillir les premiers contingents kényans seront réunies. Après le Kenya ce sera au tour des troupes des autres pays de rejoindre la mission. »

Haïti est le premier pays dans lequel Washington souhaite tester le GFA qui, selon les termes de l’American Enterprise Institute, « est une opportunité de susciter le changement nécessaire pour empêcher des adversaires tels que la Chine et la Russie d’étendre leur influence en Haïti ».

Cette rencontre entre l’ambassadeur Hankins et le Premier ministre Garry Conille témoigne l’engagement continu des États-Unis pour ne pas laisser Haïti s’échapper de sa domination néocoloniale.

HTML tutorial

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here