CSH : Nouveau Secrétariat, nouvel objectif

0
798
Le jeudi 12 décembre dernier les membres du nouveau Secrétariat Exécutif de la Coordination Syndicale Haïtienne ont été présentés pour la 1ère fois à la Presse.

Le jeudi 12 décembre dernier les membres du nouveau Secrétariat Exécutif de la Coordination Syndicale Haïtienne ont été présentés pour la 1ère fois à la Presse. Au local dudit Syndicat au 316 Rue Magloire Ambroise, outre la présentation, les nouveaux objectifs ont été dévoilés tout en dénonçant sans désemparer l’attitude irresponsable et sanguinaire de l’équipe au pouvoir.

« Dans le but de renforcer la CSH et la rendre plus dynamique, une Assemblée Générale Extraordinaire a été tenue la semaine écoulée et les Délégués des organisations affiliées ont voté en vue de procéder au choix démocratique  des membres d’un nouveau Secrétariat Exécutif.  Voici donc les noms de ceux et celles à qui le destin de cette Coordination Syndicale est confié », a déclaré le nouveau Président de la CSH, Marcellin Jean-Philippe Président. Ce sont : Davius Raymond Secrétaire général ; Norbert Jean Alexandre Secrétaire Adjoint ; Joseph Domingue Orgellat, Responsable des Relations Publiques ; James Mondestin, Responsable Finance 1, Lisbonne Ferdinand Responsable Finance 2 ; Shiler Morille, Relations Internationales ; Yves André Joseph, Responsables Affaires Politiques ; Chella Lauréus, Affaires Femmes, Droits et Genres ; Marjorie Cemellant, Responsable Formation ; Lidieu Petit-Frère, Responsable à l’Organisation ; Piard J. Fatal, Gestions de Conflits ; Jean Lucner Félix, Conseiller. Le nouveau président n’est pas passé par quatre chemins pour condamner avec la plus grande énergie le caractère autocratique et irresponsable de Jovenel Moise qui a eu le cynisme de laisser les couches sociales vulnérables croupir dans une situation de misère infrahumaine juste pour satisfaire son ego d’inculpé intouchable.

Des membres de la Coordination Syndicale Haïtienne

D’un autre côté le camarade Yves André Joseph promet formellement aux ouvriers et ouvrières que la CSH est solidaire de leurs revendications fondamentales qui exigent la démission de Jovenel Moïse. « En dépit du fait que la violence sanguine reste et demeure l’unique réponse de Jovenel Moise aux revendications légitimes des ouvriers, sachez que la victoire est la finalité de toute lutte populaire »  a soutenu Monsieur Joseph.

La camarade Marjorie Cemellant tout aussi tranchante que le précédent intervenant déplore le fait que ce gouvernement soit la pire catastrophe que le pays puisse connaître après le séisme de janvier 2010.  « Jovenel Moise n’est pas digne du titre de président de la République », s’est révoltée l’enseignante. Pour sa part, le Secrétaire Général a bien voulu placer ces mots tout en situant les objectifs du nouveau Secrétariat Exécutif de la CSH par rapport à son mandat de quatre ans..

« D’entrée de jeu, permettez-nous de vous faire savoir que c’est un grand jour pour la Coordination Syndicale Haïtienne “CSH”, pour le fait de pouvoir présenter au grand public par le truchement de la presse son Nouveau Secrétariat Exécutif. Désormais, la CSH est bel et bien dotée de sang neuf avec ses membres, quoiqu’ issus de négociations douloureuses. Ces intrépides Camarades ici présents/es se sont déjà attelés / ées à la tâche qui consiste à redresser la barque de la CSH en œuvrant rudement à sa redynamisation. Devons :

1) Permettre à chaque syndicat membre affilié à la CSH de pouvoir voler de ses propres ailes , c’est- à – dire jouir de toutes ses autonomies ;

2) Promouvoir une unité d’actions syndicales dans la transparence et l’inclusion de tout un chacun ;

3) Mettre en place des programmes de formations syndicales au bénéfice des organisations membres affiliées.

« Nous savons pertinemment que toute organisation est le reflet de ceux ou celles qui la dirigent. Ainsi, jurons-nous au prix d’interminables sacrifices de faire la différence. Nous nous engageons solennellement à protéger  les intérêts de la CSH ainsi que ses courageuses organisations qui sont des membres affiliés qui vont déployer toutes leurs ressources dans la lutte pour le triomphe des droits des travailleurs /es dans un pays où le respect du droit est un luxe inestimable », a soutenu le Secrétaire Général en guise de conclusion.

Vive le Syndicalisme Alternatif face au dangereux phénomène de la mondialisation ! ! !

Vive la lutte ouvrière pour la liberté syndicale ! ! !

Vive Haïti, Terre de liberté ! !

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY