Conférence du CSPN sur l’insécurité

0
341
Le Premier ministre de facto Claude Joseph

Le mardi 4 avril 2021, le Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) dans une conférence de presse spéciale, en la résidence du Premier ministre, a étalé sa feuille de route sécuritaire définie par le chef de l’État, Jovenel Moïse, aux moyens fermes de garantir un climat propice au processus référendaire et aux élections. 

En effet, c’est par l’organe tout d’abord du premier ministre par intérim Claude Joseph que le public a été informé des différentes mesures du gouvernement en vue de contrer le phénomène de l’insécurité et plus précisément du kidnapping ravageant le pays. Claude répétant les propos de Jovenel a annoncé que « Le kidnapping a une dimension criminelle et politique. La majorité des cas d’enlèvement dans le pays ont des motifs politiques, dans le but d’empêcher la réalisation des élections et le référendum constitutionnel au cours de l’année 2021 ».

Pour mettre en marche le processus de sécurité, le premier ministre fait appel à la population pour venir au secours des forces policières de l’ordre, en clair pour collaborer avec elles. 

Le Dr Jenny Édouard Pierre-Lys et son fils ont été libérés

Ensuite, le directeur général de la Police nationale d’Haïti, Léon Charles, qui a participé à cette conférence, pour se vanter des grandes prouesses de son corps qui vient de libérer le lundi 3 mai deux otages à Canaan 50. Il raconte que ses hommes viennent de libérer le docteur Jenny Edouard Pierre-Lys et son fils Noah Sacha Pierre-Lys qui ont été enlevés à leur domicile le samedi 1er mai 2021.

 Pour illustrer les propos de Claude Joseph, sur le rôle de la population, il annonce  que ce coup bien frappé de la PNH a été possible grâce aux informations qui ont été recueillies du côté de la famille des victimes à travers la cellule contre enlèvement de la DCPJ.

Quelle victoire ! Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Rockfeller Vincent, est venu applaudir cette ‘‘prouesse’’ de la PNH sur son compte Twitter : Bravo à la PNH ! Protéger et servir telle est la mission! »

Suite à ce coup de filet réussi, Léon Charles pense faire oublier la déroute du Village de Dieu. Il annonce les couleurs pour les jours à venir. Il ne faut pas rire mais pour tout ce tintamarre, le bilan est très maigre pour ne pas dire bien compté mal calculé : pas d’arrestation, un fusil automatique saisi, un mort et un individu en cavale. Bravo Léon ! Va plus loin ! Va !

A la suite de cette conférence le Premier ministre a indiqué : « l’option de la démission du président Jovenel Moïse n’est pas envisageable. » Des démarches sont en cours pour aboutir à un gouvernement de consensus.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY