CEP : des noms circulent déjà !

1
979
Selon le Premier ministre de facto, Ariel Henry « un conseil électoral sera mis en place et il aura pour tâche de planifier et de proposer au gouvernement un calendrier électoral raisonnable pour l’organisation des prochaines consultations populaires ».

Le gouvernement de facto est en train de faire ses démarches pour essayer de monter un soi-disant Conseil Electoral Provisoire (CEP) de façon à donner un certain espoir aux éternels candidats à la présidence, qu’il y aura une quelconque élection sous peu sinon dans les mois ou années à venir.

En effet, c’est au menu de l’accord contesté du 21 décembre 2022 intitulé « Consensus national pour une transition inclusive et des élections transparentes » soutenu par les puissances internationales corrompues particulièrement celles du CORE Group.

Des correspondances ont été envoyées aux différents secteurs par  le Chef de cabinet du Premier ministre Ariel Henry en la personne de Samuel Henry Saturné. Celui-ci invite des secteurs bien déterminés à envoyer leurs listes de représentants afin d’établir une liste de 20 noms qui seront soumis au Haut Conseil de la Transition (HCT).

Me Gédéon Jean

Des démarches du gouvernement ont eu lieu auprès différents secteurs pour la désignation d’un choix de 2 noms de citoyens comme représentants possible de chaque secteur et parmi lesquels 9 membres du CEP seront désignés par le HCT en concertation avec le P.M. conformément à l’article 16 de l’accord contesté, impopulaire de décembre dernier.

Selon le gouvernement, les critères pour désigner les personnalités devant faire partie du CEP sont les suivants: « être Haïtien, résider dans le pays, jouir d’une excellente réputation et n’avoir jamais été condamné à une peine afflictive ou infamante, avoir un niveau universitaire, justifier d’une dizaine d’années d’expérience professionnelle, avoir une formation juridique ou administrative, ou une bonne connaissance des questions électorales ».

Cette campagne entamée par le pouvoir même quand elle n’est pas réelle fait déjà des remous et des critiques. Des secteurs désignés à se faire représenter au sein du CEP commencent déjà à étaler sur la place publique la division de la fièvre électorale.

Le secteur vodouisant est déjà en guerre suite à la désignation de l’avocat Newton Saint Juste par entre autres la Confédération Nationale des Vodouisants Haïtiens, et le “Wayòm Vodou Dayiti”. Par contre l’organisation “Zanfan Tradisyon Ayisyen” (Zantray) a porté lui un démenti formel  à la note circulant sur le choix de Me Newton Saint-Juste comme personnalité qui doit représenter le secteur vodouisant au Conseil électoral provisoire.

L’avocat Newton Saint Juste

Le secteur des femmes, pour sa part n’a pas encore accordé son violon sur qui le représentera au CEP du Premier ministre de facto Ariel Henry. Mme Rachelle Mathieu, de « Kri fanm Ayiti » a elle-même dénoncé les divisions qui règnent déjà au sein de ce secteur.

Le nom du journaliste Jacques Desrosiers fait déjà la une pour le secteur de la presse et celui de Maitre Gédéon Jean pour les Droits humains.

Le journaliste Jacques Desrosiers

Dans la même veine, le président de l’Accord de Montana Fritz Alphonse Jean en réaction au processus débuté par le camp de l’accord du 21 décembre s’est montré indigné et a déclaré lors d’une conférence de presse  au mois de mars 2022 dernier au sujet du projet de Ariel Henry « Si un citoyen dit qu’il va monter un CEP dans ce contexte sans une paix politique dans le pays, il y a deux possibilités : soit ce citoyen ment, soit il rêve » Pour illustrer sa démarche, il avait ajouté qu’ « Actuellement, personne ne peut prendre son véhicule et dire qu’il va se rendre à Martissant, ni à Pernier chez Vitelhomme ou à la Croix-des-Bouquets chez les 400 mawozo ».

De toute façon selon le Premier ministre de facto, Ariel Henry « un conseil électoral sera mis en place et  il aura pour tâche de planifier et de proposer au gouvernement un calendrier électoral raisonnable pour l’organisation des prochaines consultations populaires ».

Voici donc le peuple apparemment pris dans les filets des serviteurs de l’impérialisme.  Qui vivra verra !

 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here