Assassinat de l’avocat Me Roberson Louis

0
639
Me Roberson Louis

Le samedi 7 août dernier, Me Roberson Louis a été assassiné à Delmas 69 au volant de sa voiture alors qu’il venait d’effectuer une transaction bancaire. Cet assassinat a été condamné par le Barreau de Port-au-Prince, la Bâtonnière du Conseil de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince Marie Suzy Legros ayant dans une note indiqué : « Le Conseil présente ses sympathies à la famille, aux proches et aux avocats affectés par cette nouvelle atteinte à un membre de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince. En cette douloureuse circonstance, le Conseil rappelle aux autorités policières, au Ministère de la justice et de la Sécurité publique, à la Justice, l’impérieuse nécessité de prendre enfin des mesures appropriées pour combattre l’insécurité. » Le Conseil annonce qu’une plainte sera déposée contre X.

L’Office de la Protection du Citoyen (OPC) de Renan Hédouville a pour sa part condamné également l’assassinat de Me Roberson Louis, soulignant « […] les bandits continuent, en toute impunité, leur sale besogne qui endeuille profondément les familles haïtiennes en raison de l’incapacité de la Police Nationale d’Haïti (PNH) de protéger les vies et les biens mais aussi et surtout, face à un système judiciaire moribond, inopérant, insensible et indifférent à la poursuite des présumés criminels. »

Au cours des échanges de tirs avec les policiers, deux des trois rançonneurs ont été mortellement blessés.

Le lendemain dimanche 8 août à Santo 25 (Croix-des-Bouquets), trois individus à bord d’une motocyclette de marque Lingken de couleur rouge et immatriculée PR-69015 s’adonnaient à rançonner certains passants les dépouillant de leurs effets personnels. A la minute, qu’ils ont remarqué la présence d’une patrouille de police, ils ont ouvert le feu sur les policiers.

Au cours des échanges de tirs avec les policiers, deux des trois rançonneurs ont été mortellement blessés, malheureusement le chauffeur de la motocyclette a eu le temps de s’enfuir.

Ce même dimanche à Santo17/Shadda, Marcellus Edison, a été arrêté pour détention illégale d’arme à feu après avoir été intercepté à bord d’un véhicule de marque Nissan Xterra qui se dirigeait en direction de Santo 25 avec un mini Uzi chargé, de série TM1 01625.

La Police nationale d’Haïti par la voix de sa porte-parole, l’inspectrice Marie Michelle Verrier, a présenté le bilan des opérations menées au cours du mois de juillet à date : 685 individus sont sous les verrous dont 11 sont impliqués dans le trafic d’enfants au niveau de la frontière haïtiano-dominicaine. 24 armes feu et 12 véhicules ont été saisis par la police au cours du mois de juillet. Et 16 présumés bandits ont été tués, lors des échanges de tirs avec les forces de l’ordre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here