Ariel Henry promet monts et merveilles

1
102
Le Premier ministre, Dr. Ariel Henry, accompagné du ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales et de celui des Affaires sociales et du Travail, lors de la rencontre avec des représentants de différentes associations syndicales des chauffeurs de motos-taxis.

Dans une série de communiqué du bureau de communication de la Primature publié lundi 5 septembre 2022 et un autre le mardi 6 septembre 2022, le Premier ministre semble rentrer dans un jeu mesquin de panique et de peur.

Vu la situation désastreuse de son gouvernement impopulaire très menacé, justement les manifestations sans arrêt se multiplient à travers le pays exigeant entre autres son départ. Le chef du gouvernement de facto est obligé de faire des promesses. Il promet monts et merveilles pour faire d’une pierre deux coups amadouer la population et  tenter d’affaiblir la grande mobilisation annoncée pour le mercredi 7 septembre dans tout le pays.




En effet, le Premier ministre Ariel Henry pour mieux situer ses promesses a justement préparé le terrain en recevant tout d’abord le lundi 5 septembre les commissaires et substituts des 18 juridictions du pays dans l’esprit de freiner certaines dérives constatées dans le système judiciaire ; mais l’essentiel de cette réunion serait de réfléchir sur comment combattre le marché noir et le commerce illégal du carburant.

Le Premier ministre de facto Ariel Henry

Selon le Bureau de Communication de la Primature «  Cette rencontre a été l’occasion d’échanges fructueux sur diverses préoccupations exprimées par les parquetiers quant à leur sécurité et aux moyens dont ils ont besoin pour s’acquitter convenablement de leur mission. Ils sont sortis satisfaits des promesses faites par le Premier ministre et ont pris l’engagement d’œuvrer, de concert avec le gouvernement, pour redonner confiance aux Haïtiennes et Haïtiens dans la justice de leur pays ».

Le 6 septembre, il a également reçu des représentants du syndicat des chauffeurs de motos-taxis, des membres d’organisations communautaires de base de la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Le contenu de cette rencontre n’a pas été différent de celui d’hier, vu que les discussions ont tourné au tour du même sujet à savoir «  la crise du carburant, le marché noir et le commerce illicite du carburant et  la nécessité de l’ajustement du prix de ce produit à la pompe ».

Des représentants du syndicat des chauffeurs de motos-taxis, des membres d’organisations communautaires de base de la région métropolitaine de Port-au-Prince

Comme dans un songe, Ariel promet par ce communiqué : « dans un très bref délai, l’adoption de toute une série de mesures visant à rendre disponible le carburant dans les stations-service, à mettre en œuvre un programme d’apaisement social au bénéfice des populations les plus vulnérables et les plus démunies, à lutter contre l’extrême pauvreté et à favoriser une rentrée des classes dans les meilleures conditions possibles ».

Pour l’édification de nos lecteurs, Voici le communiqué intégral du Bureau de Communication de la Primature :

« Port-au-Prince, le mardi 6 septembre 2022 : Accompagné du ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales et de celui des Affaires sociales et du Travail, le Premier ministre, Dr. Ariel Henry, a rencontré, ce mardi, des représentants de différentes associations syndicales des chauffeurs de motos-taxis, ainsi que des membres d’organisations communautaires de base de la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Grande mobilisation annoncée pour le mercredi 7 septembre dans tout le pays.

Il était d’abord question de discuter de la crise du carburant, du marché noir et du commerce illicite qu’en font certains secteurs et, notamment, de la nécessité de l’ajustement du prix de ce produit à la pompe.

Dans sa volonté manifeste d’apporter des réponses rapides et durables aux problèmes socio-économiques du pays, le Premier ministre Ariel Henry a fait un état des lieux de la situation due à la rareté des produits pétroliers à la pompe, de la cherté de la vie et des difficultés confrontées par des parents dans le cadre de la rentrée des classes.

Conscient de la gravité de la situation, le Chef du gouvernement a promis, dans un très bref délai, l’adoption de toute une série de mesures visant à rendre disponible le carburant dans les stations-service, à mettre en œuvre un programme d’apaisement social au bénéfice des populations les plus vulnérables et les plus démunies, à lutter contre l’extrême pauvreté et à favoriser une rentrée des classes dans les meilleures conditions possibles.

Manifestation populaire exigeant la démission du Premier ministre Ariel Henry

Le Premier ministre, Dr Ariel Henry, a profité de ses échanges avec les membres des associations syndicales des chauffeurs de motos-taxis pour les inviter à se regrouper davantage afin d’accéder à certains services sociaux de base, dont l’assurance santé.

Le Chef du gouvernement a, au terme de la réunion, lancé un appel au calme, notamment, aux chauffeurs de motos-taxis qui ne doivent surtout pas céder aux incitations à la violence, aux manipulations politiques qui sapent la stabilité et l’Etat de droit que prône, sans relâche, le gouvernement ».

 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here