Amina Mohammed visite Haïti!

0
135
La vice-secrétaire générale de l'ONU, Amina J. Mohammed a visité pendant 3 jours la terre haitienne.

La vice-secrétaire générale de l’ONU, Amina J. Mohammed a visité pendant 3 jours le pays. Elle était accompagnée de Josette Sheeran l’envoyée spéciale du secrétaire général pour Haïti et elles ont bouclé leur visite le dimanche dernier 4 novembre 2017. La visite du numéro 2 du secrétariat général des Nations unies s’inscrit, comme l’a dit le Secrétaire général António Guterres, lui-même à Miami Herald, dans « Ce partenariat [qui] a pour but d’aider Haïti à passer d’une approche d’urgence à des solutions durables, de l’aide à l’investissement, de la distribution à la coopération main dans la main pour le développement durable, à la démocratie et à la dignité pour tous les Haïtiens »                                                                                                                        Pourtant Mme Mohammed elle-même a déclaré aux Cayes, alors qu’elle se promenait avec Jovenel : « Nous venons pour essayer de trouver une autre façon de faire les choses mieux. Parce que dans le passé, nous avons échoué. Nous n’avons pas été en mesure de faire ce que nous avions prévu ».

Au cours de son séjour, elle a rencontré des autorités gouvernementales, locales et régionales ; alors qu’elle était à Mirebalais, le Bureau des Avocats Internationaux (BAI), de Maître Mario Joseph et Moleghaf y avaient organisé une manifestation avec plusieurs victimes du choléra venu de tous les coins du pays pour exiger réparations et dédommagements. Ils ont chaudement manifesté sur la place de Benoit Batravile à Mirebalais.

Amina J. Mohammed, Josette Sheeran et Susan D. Page en Haiti

«Le choléra nous a laissé avec beaucoup de problèmes. Mon père, ma mère et mon fils, ils ont tous été contaminés par l’épidémie. Mais, j’ai mon oncle, ma tante et mes amis qui sont morts de cette maladie. C’est une grande tristesse », a martelé une paysanne venue du côté de Bwa Wouj dans la commune de Lascahobas.

Pour sa part Mario Joseph s’est ainsi exprimé: « Nous sommes à Mirebalais. Nous nous adressons à Madame Amina Mohamed qui se trouve actuellement à l’hôtel Le Roseau. Cette Amina a déclaré que les Nations Unies vont dédommager les victimes à travers un programme d’infrastructure  d’éradication. Ce n’est pas à Amina de choisir comment l’ONU va réparer les victimes. Aux victimes de choisir leur propre formule de réparation, car ce sont elles qui ont leurs siens décimés par le choléra, ce sont elles qui ont souffert du vibrion dans leur système. Les officiels de l’ONU sont actuellement en train de se promener dans les hôpitaux, d’échanger avec les autorités locales et centrales du pays. Nous autres, avec les paysans, nous sommes sur le béton. Nous continuons la bataille jusqu’à la victoire finale pour atteindre notre objectif qui n’est autre que dédommagement individuel pour les victimes de cholera » avait fait savoir Mario.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY