Villa d’Accueil recevra le Conseil présidentiel

2
195
Le Conseil présidentiel de transition sera installé au bâtiment de la Primature, Villa d’accueil, dans la matinée du jeudi 25 avril 2024

Le Conseil présidentiel de transition ne sera pas installé au Palais national à Champ de mars, mais bien au bâtiment de la Primature, Villa d’accueil, située dans le quartier luxueux à Bourdon, dans la matinée du jeudi 25 avril 2024. C’est un concerné, un membre du conseil présidentiel, le lavalassien Leslie Voltaire qui a annoncé la nouvelle.

Cette mesure semblerait-elle a été prise juste après le rapport donné par la visite d’une délégation composée de Leslie Voltaire, Himmler Rebu et  Raymond Jeanty de sorte qu’ils évaluent la zone entourant le palais. La délégation a rencontré le Secrétaire Général de la Présidence Josué Pierre Louis et l’administrateur du Palais National.

En fin de compte, le Palais National, la maison de la présidence n’a pas été choisie pour être souillé par des conseillers présidentiels aux ordres de la CARICOM et du Département d’Etat des Etats-Unis. Ainsi, sous prétexte d’insécurité, ils préfèrent de se rendre au bureau de leur collègue de facto, l’ex-Premier Ariel Henry.

Les 9 membres du Conseil présidentiel de transition

Le corps diplomatique et consulaire sera présent et chaque conseiller aura droit à 10 invités seulement pour éviter un embouteillage de gens de façon à éviter que les mesures de sécurité ne soient pas dépassées avec une avalanche de personnes. Car il y aura un bon nombre présent non seulement pour assister à la cérémonie mais pour essayer aussi de faire passer une petite note de demande d’emploi comme ministre, directeur et autres.

Ce n’est pas étonnant puisque rien n’a changé, c’est la même chanson de corruption qu’on va continuer à entendre par-ci par là. Et la crise continuera et s’aggravera de plus en plus puisque les impérialistes ne peuvent rien résoudre dans l’intérêt des masses populaires haïtiennes. Il n’y aura aucune amélioration d’emplois, de salaires, de sécurité alimentaire, de logements décents, d’éducation et de soins de santé pour les masses laborieuses.

En effet, cette mesure de ne pas investir les 9 hommes présidentiels préparés et bien formés par la CARICOM au Palais national peut paraitre insignifiante, mais symboliquement ne va-t-elle jouer en leur défaveur face aux autres larrons politiques issus du même système, mais en désaccord catégorique avec le projet de Collège présidentiel ?

Par ailleurs, l’élection du président ou coordonnateur de ce Conseil qui devrait avoir lieu le mardi 22 avril a été renvoyée à cause de l’absence de l’un des conseillers en l’occurrence le représentant du groupe Montana Fritz Alphonse Jean. Est-ce du marronnage ou pas? De toute façon, le rendez-vous est fixé, que juste après l’installation, du 25 avril 2024, on procédera à la nomination ou l’élection par vote de celui qui aura la tache de conduire ce Conseil.

Les principaux candidats à ce poste sont Gérald Gilles, Fritz Alphonse Jean, Leslie Voltaire et Edgard Leblanc Fils. Le discours de circonstance de ce jour sera fait par la Conseillère, Régine Abraham.

C’est une autre étape que va connaitre le pays, mais ce ne sera pas la fin, tout au temps où le peuple n’aura pas pris en main sa destinée de bouleverser de fond en comble ce système pourri. C’est la seule issue à la crise pour les masses ouvrières haïtiennes.

2 COMMENTS

  1. Y’all just got a bunch of gloom and doom.
    Let’s hope Haiti can change course and get back to governing.
    Sometimes it feels like Haiti Liberte is just like the country it’s never able to
    Get behind anything.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here