Venezuela: Jovenel Moise reçu par Maduro !

0
141
Quelle bête a donc piqué Jovenel pour se rendre au Venezuela sans doute en catimini à quelques jours d’un débat au Sénat haïtien, soit le jeudi 30 novembre sur le gaspillage des fonds de PetroCaribe ?

C’est triste de le constater: après les visites de Michel Martelly  et de Laurent Lamothe les pillageurs du programme de PetroCaribe, c’est le tour maintenant de leur successeur Jovenel Moise de visiter le Venezuela et d’être reçu en tant qu’un vrai président d’Haïti le lundi 27 novembre au Palais de Miraflores, à Caracas. Il était accompagné de son ministre des Affaires étrangères Antonio Rodrigue.

Signalons que ce voyage de Jovenel n’a pas été annoncé auparavant; c’est à son retour que le pays a été mis au courant que le président était allé au Venezuela dans le cadre d’une visite officielle.

Jovenel Moise reçu officiellement à Caracas le lundi 27 novembre 2017 au Palais de Miraflores

Quelle bête a piqué Jovenel pour se rendre au Venezuela sans doute en catimini à quelques jours d’un débat au Sénat haïtien, soit le jeudi 30 novembre sur le gaspillage des fonds de PetroCaribe par certains gouvernements haïtiens ?

Poignée de mains entre les présidents Jovenel Moise d’Haïti et Nicolas Maduro du Venezuela

Alors que le mardi 28 novembre dans une conférence de presse l’ancien premier ministre Laurent Lamothe essaie d’expliquer qu’il n’a pas volé ni gaspillé des fonds de Petrocaribe. Pour sa part, Wilson Laleau a soutenu qu’« En mon âme et conscience, on ne peut rien me reprocher dans la gestion des fonds PetroCaribe. Je suis clean dans ce dossier ».

Les noms des personnalités concernées et pour lesquelles la commission demande que l’action publique soit en mouvement contre elles sont : Jean Max Bellerive, Laurent Salvador Lamothe, Jacques Gabriel, Michael Lecorps, Eustache St-Lot, Hervé Day, Michel Content, Lionel Grand Pierre, Hébert Docteur, Josefa Gauthier, Jacques Rousseau, Marie Carmelle Jean Marie, Wilson Laleau, Florence Guillaume Duperval, Stéphanie Balmir Villedrouin, Yves Germain Joseph, Max Rudolph Saint-Albin actuellement titulaire du Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales. Signalons qu’on cite également le nom du président Jovenel Moise déjà inculpé dans un autre dossier.

Tous se sont montrés contre l’enquête de la commission Éthique et Anticorruption du Sénat.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY