Une délégation policière d’Haïti en visite au Kenya

1
83
« Nous comptons sur votre soutien pour le bien du peuple haïtien, en particulier des femmes et des enfants », a déclaré le Commissaire Divisionnaire Joachim Prophète, à l'inspecteur kényan Japhet Koome.

Une délégation de dirigeants de la police haïtienne a participé le mardi 18 juin 2024 au Kenya  à une rencontre avec l’inspecteur général de la police kenyane, Japhet Koome. Il s’agissait du Commissaire Divisionnaire Joachim Prophète, du chef du Swat Merson Robinson et un autre policier non identifié.

La réunion s’est tenue au siège du Service National de la Police (NPS), à Nairobi. Quel a été l’objectif de cette réunion se demande plus d’un ? Est-ce toujours en perspective des 1 000 officiers kenyans qui devraient faire partie de la mission d’occupation que préparent les Etats-Unis pour la fin du mois de Juin 2024 sous prétexte d’une mission multinationale de maintien de la paix?

D’ailleurs, il faut rappeler qu’au mois de Décembre 2023 dernier, une délégation de la PNH ayant à sa tête le chef de la police d’alors Frantz Elbé se trouvait en visite à Nairobi, au Kenya pour rencontrer son homologue Japhet Koome. Jusqu’à nos jours,  rien  n’a été dévoilé sur les retombées de cette rencontre, autre que la police kényane sur son compte X (anciennement Twitter) avait indiqué que des « discussions bilatérales autour de la sécurité » avaient eu lieu. Serions-nous dans le même cas de figure avec cette nouvelle réunion dont la presse en Haïti n’a même pas été informée.

La réunion s’est tenue au siège du Service National de la Police (NPS), à Nairobi.

Pendant que se déroulait cette réunion à Nairobi, la police kenyane affrontait des manifestants anti-fiscalité dans les rues. « Nous comptons sur votre soutien pour le bien du peuple haïtien, en particulier des femmes et des enfants », a déclaré le Commissaire Divisionnaire Joachim Prophète, responsable de la police haïtienne, à l’inspecteur kenyan Japhet Koome qui lui-même a rendu la politesse en ces termes « Nous sommes prêts et déterminés à venir apporter notre aide chaque fois que cela est nécessaire ».

Le Commissaire Divisionnaire Joachim Prophète et ci-dessous une personne non identifiée lors de la réunion au siège du NPS, à Nairobi, le 18 juin 2024.

La délégation haïtienne a assuré aux Kenyans, qu’Haïti accorderait au contingent kenyan tout le soutien nécessaire pour faire de la mission un succès. Elle a également rencontré les commandants des 1 000 officiers kenyans qui devraient être  déployés. Cette réunion a été suivie par Douglas Kanja, le service de police de la DIG Kenya, et Noor Gabow, le service de police de l’administration de la DIG, qui est le principal officier du NPS de la mission en Haïti.

Le Kenya va s’adonner à la formation de certains policiers haïtiens. En cette circonstance, la délégation haïtienne à Nairobi a profité pour visiter les casernes où auront lieu les exercices de formation.

De gauche à droite le Président Ruto et le Premier ministre Trudeau en Suisse. Ils ont convenu de rester en contact étroit et se sont dits enthousiastes à l’idée de poursuivre leur coopération.

Par ailleurs, lors du sommet du G7 en Italie, tenu du 13 au 15 juin 2024, le président du Kenya a profité pour exprimer sa gratitude envers la France et l’Algérie pour leur soutien à la Mission multinationale en Haïti. William Ruto avait declaré sur son compte X  «Je suis heureux que la France soutienne le Kenya dans la mission des Nations Unies dirigée par le Kenya en Haïti ». Pour ajouter ensuite « Nous remercions également l’Algérie pour son soutien financier à la mission de sécurité des Nations Unies en Haïti dirigée par le Kenya »

Une délégation de la police haïtienne en décembre dernier au Kenya

Dans la même veine, selon le bureau du Premier ministre canadien Justin Trudeau, ce dernier avait rencontré le président du Kenya, William Ruto, en marge du Sommet sur la paix en Ukraine tenu à Lucerne, en Suisse du 15 au 16 juin 2024.

Les deux dirigeants ont entre autres discuté de la crise en cours en Haïti. Ils ont évoqué les progrès entourant le déploiement de la Mission multinationale de soutien à la sécurité (MMSS) et ont exploré ensemble comment ils pourraient accroître leur coopération bilatérale pour favoriser le rétablissement de la stabilité en Haïti. Le premier ministre Trudeau a exprimé sa gratitude pour le leadership du Kenya et a réitéré la volonté du Canada de soutenir Haïti en cette période de crise et au-delà.

 

HTML tutorial

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here