Soutenez Haïti Liberté

0
605

Né d’un constat et d’une volonté, le journal Haïti Liberté  poursuit son œuvre de défense de la cause du camp exploité, méprisé, trainé dans la boue par les grands monstres qui ne se nourrissent que du sang et de la chair des peuples.

Les années passent , mais le journal continue à s’engager résolument et sans aucun compromis dans le combat anti-impérialiste avec la fraternité militante et solidaire des autres peuples opprimés du monde qui ne peuvent plus continuer à tolérer les actes, la rage et la fureur criminelle des nantis, ennemis de la classe ouvrière.

En dépit de nos difficultés de toutes sortes, notre ligne politique reste claire, précise,  inébranlable et se situe sur le terrain de la lutte des classes. Nos options anti-impérialistes sont nettes, irréversibles et notre engagement dans la lutte pour le changement en Haïti reste sans faille.

A l’heure actuelle, le vide qui caractérise le silence ambigu et timoré de l’opposition nous préoccupe. Il s’explique tout au moins comme frisant la complicité avec le régime. Au moment où il devient plus important d’intensifier et de développer la lutte, nous avons constaté que la dite opposition a totalement trahi la confiance des masses populaires qui sont toujours elles-mêmes promptes à occuper les rues pour revendiquer leurs droits les plus élémentaires. C’est la preuve palpable que cette opposition n’avait aucun intérêt à combattre ses frères et sœurs de classe au pouvoir et dans le patronat au bénéfice des masses. Ces dirigeants de partis traditionnels qui ne tarderont pas à être des salariés de l’appareil d’Etat haïtien vont montrer tous leurs appétits hors du commun de vivre à genoux dans le luxe des liasses de gourdes en liant leur sort à celui du régime. Tout ce vacarme n’est pas pour rien ; sauf qu’il n’a pour objet que de camoufler les positions de la classe politique ; ce qui ne sera qu’une triste et pure façade, un instrument pour non seulement barrer la route aux soulèvements populaires, mais, avec une certaine propagande : démoraliser les masses.

Haïti Liberté pour autant n’abandonnera jamais le combat des peuples exploités du monde. Dans ces conditions, on peut comprendre fort bien notre indignation contre la barbarie de l’acte que les hordes impériales viennent de perpétrer contre le peuple frère de la Palestine dont les conditions objectives et subjectives nous montrent qu’il est déjà prêt à faire face à toute éventualité et que ses agresseurs et leurs complices se heurteront sans faille à son héroïque détermination.

En outre, même quand, à l’horizon, tout n’est pas encore clarifié, il ne fait pas de doute qu’Haïti Liberté a des perspectives organisationnelles à venir ; c’est ce qui gêne précisément nos détracteurs ; ceux qui cherchent à faire passer leurs petits intérêts avant les intérêts du peuple et qui soutiennent et financent toute tentative de nous déstabiliser.

Nous avions justement choisi de ne pas baisser les bras parce que la vérité doit éclater afin que le peuple persuade à se faire justice lui-même. Mais, il ne pourra pas le faire seul, il lui faut l’appui, et le soutien politiques et financiers de tous ceux-là qui aspirent au triomphe de la force populaire. Haïti Liberté est l’un des acquis du peuple. Il ne nous faut pas laisser le journal sombrer, pour venir après étaler de beaux mots à son égard comme nous pouvons le constater à l’égard de l’artiste décédé Manno Charlemagne : une pluie d’éloges venant des amis comme des ennemis de la cause populaire. Heureusement, le journal n’est pas l’ami de tous, tout comme il n’est l’ennemi de personne !

A ce compte, il devient important que vive Haïti Liberté de sorte qu’elle continue à être une source d’informations et d’analyses ; une méthode d’éducation tendant à la formation de notre conscience collective. Nous ne nous trompons pas ; cependant nous nous adressons aux compatriotes conscients qui savent que la situation des journaux à caractère progressiste est presque intenable, dans la mesure où l’on reste sérieux, honnête, conséquent avec ses principes. Nous nous adressons à nos abonnés de sorte qu’ils invitent d’autres proches à souscrire au journal ou à nous faire un don.

À quelques semaines des fêtes de fin d’année, comme le veut une tradition désormais bien établie, cette période est la saison des vœux et des cadeaux. Au moment où vous pensez à vos proches parents et amis, n’oubliez pas Haïti Liberté puisque nous sommes votre famille politique, votre média de qualité et de proximité !

Le journal plus que jamais a besoin de vos supports pour continuer la lutte et entamer l’année prochaine certaines phases décisives de façon à marier la parole à l’action.

Compatriotes de partout, Progressistes, Internationalistes, la lutte pour la libération nationale d’Haïti ne peut être que totale et permanente.

Haïti Liberté attend votre soutien ! MERCI!

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY