Signature des missions d’observation ou de décision électorale ?

0
508

2Comme l’avait signalé le Secrétaire de l’OEA José Miguel Insulza, l’OEA va envoyer une mission pour observer les prochaines élections-sélections haïtiennes. C’est Jeudi dernier que Luis Almagro, le Secrétaire Général de l’Organisation des États américains (OEA), a nommé les deux chefs des Missions d’Observation des Élections (MOE), que l’institution enverra en Haïti pour les prochaines élections législatives et présidentielles. Il s’agit de l’ancien Ministre des Affaires étrangères du Costa Rica José Enrique Castillo, qui conduira la MOE pour les joutes du 9 Août. Cependant pour les élections présidentielles et municipales du 25 Octobre, la mission d’observation sera dirigée par l’ancien Ministre brésilien des Affaires Étrangères, Celso Amorim.

Ainsi en date du 16 juillet dernier, l’Accord de mission d’observation, est dûment signé par le Ministre des Affaires Etrangères de la République d’Haïti Lener Renauld et Luis Almagro Lemes, Secrétaire général de l’OEA,3

Dans cette même veine, suite à une invitation formulée par les autorités haïtiennes, l’Union européenne va également déployer sa Mission d’Observation Electorale (MOE UE) afin d’observer les prochaines élections présidentielles, législatives, locales et municipales en Haïti.

Ainsi Federica Mogherini, Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et Vice-présidente de la Commission européenne, a désigné Mme Valenciano membre du Parlement européen en tant que Chef Observateur de la mission.

En cette circonstance Mogherini a déclaré : “L’UE est au côté des Haïtiens dans leurs efforts de consolidation de la démocratie. Il est important que tous les acteurs garantissent la tenue d’élections transparentes, inclusives, crédibles et rejettent toute forme de violence. Je suis confiante que la Mission d’observation électorale fournira une contribution importante au processus électoral, sous la conduite de Mme Valenciano, membre du Parlement européen, en tant que Chef Observateur de la mission. “

Mme Valenciano, membre du Parlement européen, pour sa part a fait savoir que : “La Mission d’Observation électorale fait partie intégrante du soutien que l’UE octroie à Haïti. Cette mission démontre la solidarité des citoyens européens avec Haïti et notre engagement pour le soutien d’une démocratie moderne et consolidée, essentielle pour la reconstruction et le développement du pays. Nous ne venons pas pour interférer dans le processus électoral ; mais pour faire en sorte que la volonté du peuple haïtien soit reflétée le plus fidèlement possible dans les résultats électoraux, en toute transparence. Dès aujourd’hui, nous observerons toutes les étapes du processus électoral que nous soutenons activement. Je souhaite aux candidats et candidates une bonne campagne.”

Signalons que les premiers observateurs de la MOE de l’UE sont déjà arrivés à Port-au-Prince depuis le 12 Juillet, soit un mois avant le jour des élections. C’est à ces fins que l’OEA et l’UE ont signé chacune un protocole d’accord avec le gouvernement de facto de Martelly-Paul pour superviser les élections et sans doute décider du résultat également comme l’accoutumée.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY