Révélations ou diffamations de Jimmy Chérisier « Barbecue » ?

0
815
L'ancien policier Jimmy Chérisier alias « Barbecue ».

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. »
Albert Einstein

Présentement, les réseaux sociaux sont en train de rendre de grands services à la société. Sans cette vidéo montrant le policier son genou appuyé sur le cou de George Floyd, celui-ci serait sans doute mort d’une crise cardiaque ou d’une autre cause mensongère rapportée par la police de Minneapolis.

Comme la société haïtienne n’est pas différente des autres, nous ne pouvons pas rester indifférents quand un citoyen quel que soit son rang social met en ligne une video dans laquelle il fait des déclarations et des accusations impliquant des personnalités connues. Lors même que la justice haïtienne, symboliquement cette femme qui devrait avoir les yeux bandés, est inexistante et semble également être sourde et muette, la société doit elle-même exiger des comptes, qu’on le veuille ou non, de sorte que la lumière soit faite sur de telles accusations.

Rony Timothée

Depuis le mois de décembre dernier, circule sur WhatsApp et sur Youtube cette interview de Global Promo Haïti avec l’ex-policier Jimmy Chérisier alias Barbecue, un individu qui se passe de présentation puisqu’il est censé avoir un mandat d’arrêt contre lui depuis qu’un rapport du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) l’a accusé d’être l’un des auteurs du massacre de La Saline.

Il n’a jamais été interrogé par la justice haïtienne sauf qu’il a été tout bonnement et simplement licencié de ses fonctions en 2019 au sein de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO).

Pierre Espérance

Tout récemment, il a eu une interview par téléphone à l’émission Booster de Radio Méga où il reprenait encore plusieurs accusations qu’on devrait assimiler sans nul doute à des actes criminels.

Dans le contenu de la vidéo-interview, le présumé bandit a déclaré sans donner la date précise que l’un de ses condisciples de classe à l’école nationale Smith Duplessis en la personne de Rony Timothée était venu le voir chez lui pour lui dire que Pierre Espérance, le directeur du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), avait besoin de ses services.

La proposition était d’éliminer physiquement Marie Yolène Gilles !

Selon les déclarations de Chérisier, il a décliné l’offre de son ami Rony, et c’est juste après avoir refusé d’assassiner l’ancienne collaboratrice de Pierre Esperance que son nom a été propulsé dans le massacre de la Saline. Vrai ou Faux ? C’est à la justice de vérifier l’authenticité de ce scénario.

Marie Yolène Gilles

Dans cette même video, l’interviewé a également indiqué qu’un certain Fernando Ducleck, était venu chez lui le 15 octobre 2018, lui avait proposé une somme exorbitante de quatre vingt mille dollars ($80.000) et deux « manches longues » c’est-à dire deux armes de guerre pour créer la terreur à l’occasion de la cérémonie traditionnelle de l’assassinat de l’Empereur au Pont Rouge qui devrait avoir lieu dans deux jours.

Pourquoi personne n’a trouvé nécessaire de faire suite à ces déclarations graves quand il a cité des noms précis ? Même quand il serait un bandit notoire, quelle que soit son origine sociale, qu’il ait été un salaud ou non, un criminel ou non, ces déclarations mériteraient d’être clarifiées pour l’édification de la société.

Depuis que cette vidéo est en circulation, il est absurde qu’aucun des noms souligné plus haut n’ait jamais répliqué, ni crié à la diffamation voire se défendre et rejeter cette attaque de Chérisier. « Celui qui accepte passivement le mal est tout autant responsable que celui qui le commet. Celui qui voit le mal et ne proteste pas, celui-là aide à faire le mal », a dit Martin Luther King.

Le ministre de la Justice Lucmane Delille

Ainsi, que la société haïtienne rêvant à un avenir meilleur se ressaisisse et cesse d’agir, comme quoi, elle n’est pas concernée par ce qui se passe à travers le pays. Elle a le droit et le devoir de faire pression sur l’Etat moribond de sorte que l’action publique soit mise en mouvement contre les fossoyeurs de tout acabit et que leurs actes, s’ils se révèlent véridiques ne   restent pas impunis.

Il est impératif que la lumière soit faite pour éviter le plus vite possible que des innocents continuent à être victimes de commanditaires haut placés dans le pays qui ne sont autres que des criminels à cravate, auteurs intellectuels d’un bon nombre d’assassinats.

Par ailleurs le ministre de la justice, Lucmane Delille, dans une conférence de presse le mercredi 10 juin dernier a demandé à la Police Nationale d’Haïti (PNH) et plus particulièrement à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) de tout mettre en œuvre afin de procéder à l’arrestation de l’ancien policier Jimmy Chérisier  pour le déférer par devant la justice  puisqu’il est accusé d’implication dans plusieurs massacres dans des quartiers populaires.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY