Qui a fait choix de Joseph Mécène Jean Louis ?

0
685
Le juge le plus ancien à la Cour de Cassation, Me. Joseph Mécène Jean-Louis, 72 ans, président provisoire de l'Opposition

 Dans la soirée de la journée controversée du 7 février 2021, dans un court discours qui semble-t-il n’a pas été à l’avance écrit à l’instar de celui du juge en détention Ivickel Dabrésil, le juge le plus ancien à la Cour de Cassation, Me. Joseph Mécène Jean-Louis, 72 ans, a évoqué la résolution du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), qui avait dans un communiqué signé par 4 de ses membres constaté la fin du mandat constitutionnel de Jovenel Moïse, le 7 février 2021. Sur ce, il déclare dans un message-vidéo sur les réseaux sociaux : avoir accepté ce choix de l’opposition et de la société civile, pour qu’il puisse servir son pays comme président provisoire durant la transition de rupture.

Mais la question qui revient à se poser maintenant, qui a réellement fait ce choix puisque selon l’Accord Politique de l’Opposition sur la Gouvernance de la Transition de Rupture publié la semaine écoulée, il s’agissait d’une certaine Commission Nationale pour la mise en place de la Transition (CNT), une structure de 15 membres, soit 8 des partis, groupements et regroupements politiques de l’opposition et 7 autres de la Société civile et du Comité Suivi qui devrait avoir l’amabilité de le choisir, ainsi que le Premier ministre, un cabinet ministériel, sans oublier l’Organe de Contrôle de la Transition (OCT)?

Où sont les 15 membres de la Commission Nationale pour la mise en place de la Transition (CNT) ?

Alors où sont les 15 membres, dans quel monastère sont-ils logés ? Qui sont-ils ces 15 membres ? Sont-ils déjà nommés ou non ? Pourquoi ils ne sont pas publics, de sorte que la population sache qui est les principaux responsables qui charpentent cette structure ? Leurs noms doivent être publiés de sorte que ces membres de la CNT ne puissent pas faire partie du gouvernement de transition, comme l’avait précisé  le document.

Si les 15 membres ne sont pas encore installés, de quelle manière alors avait-t-on procédé aux choix du juge Mécène Jean-Louis ?

Voilà des personnalités politiques qui se disent pour une Transition de rupture et qui à l’aube de leur expérience n’ont exercé aucun brin de transparence à l’égard de la population pour ne pas dire, n’a pas jusqu’à preuve du contraire respecté l’accord dont ils ont eux-mêmes accouché.

La rupture mentionnée était-ce pour souffler de la poussière aux yeux de la population, ou bien pour faire dormir le peuple de sorte que vous autres de la dite Opposition continue à agir comme bon vous semble. Est-cela le changement annoncé ?

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY