Quelle est la mission de Anne Witkowsky?

0
342
La délégation des Etats-Unis sous la direction de la secrétaire d’État adjointe Anne Witkowsky lors de la rencontre à l’ambassade américaine avec les membres du Bureau de Suivi de l’Accord de Montana (BSA).

La secrétaire d’État adjointe des Etats-Unis aux opérations de conflit et de stabilisation, Anne Witkowsky,  est en Haïti depuis le lundi 7 mars pour une visite diplomatique qui durera 2 jours.

Selon une note publiée par le Département d’Etat américain, au cours de cette tournée «En Haïti, la secrétaire d’État adjointe Witkowsky rencontrera le Premier ministre Ariel Henry et des membres de l’accord de Montana  pour faciliter un dialogue politique inclusif sous l’impulsion des Haïtiens. La secrétaire d’État adjointe rencontrera également un large éventail de parties prenantes haïtiennes – dont des membres de la société civile et des femmes leaders – pour renforcer l’engagement à long terme du gouvernement américain envers le peuple haïtien par la promotion de la stabilité et du développement à long terme, et pour discuter du soutien américain à des solutions haïtiennes aux problèmes auxquels le pays est confronté ».

Cette mission va-t-elle faciliter enfin le dialogue qui s’était rompu le 14 février dernier entre les acteurs de la classe politique ? Assurément Non !

Witkowsky a rencontré le Premier ministre de facto Ariel Henry et le ministre des Affaires étrangères Jean Victor Généus

Mais comme d’habitude, les indigènes de service se sentent toujours honorés de s’asseoir autour d’une même table avec les représentants coloniaux. Ils n’ont jamais refusé cette opportunité et pourtant demandez-leur de s’asseoir en tant qu’haïtiens pour discuter ensemble est un lourd fardeau. Cela explique qu’ils n’ont aucune divergence avec la domination impériale, ils l’acceptent volontiers, mais leur point de désaccord est une simple question de polémique de laquais au service des puissances impérialistes.

Les partis politiques invités ont tous défilé le 8 mars à l’ambassade américaine. Mais, Witkowsky a rencontré le Premier ministre de facto Ariel Henry et sans doute ses alliés de l’Accord du 30 septembre en la résidence privée du PM.  La toile de fond de cette réunion était la sécurité, la tenue des élections et le dialogue inter-haïtien. Le chef de la primature a renouvelé sa volonté en vue de rétablir un climat de paix dans le pays et de poursuivre les discussions avec les secteurs vitaux de la nation.

Anne Witkowsky et les Hauts gradés de la Police Nationale

Anne Witkowsky a eu également un échange avec les Hauts gradés de la Police Nationale à leur quartier général. La Secrétaire adjointe du U.S. Dept of State – Bureau of Conflict & Stabilization Operations -CSO Anne Witkowsky en a profité pour : « féliciter les précieuses informations de la Police Nationale d’Haiti – PNH sur les opportunités de relever les défis complexes auxquels le pays est confronté et notre partenariat continu pour soutenir la sécurité et la stabilité à long terme d’Haïti. »

Rencontre de Anne Witkowsky avec les représentants de partis politiques et de la société civile

De toute façon, pour les autres rencontres à commencer par les membres du Bureau de Suivi de l’Accord de Montana  (BSA), l’ambassade américaine a bien publié une photo de cette rencontre avec la secrétaire d’État qui a eu lieu à l’ambassade en présence d’autres cadres représentants des Etats-Unis, tel que le Chargé d’affaires Kenneth Merten. Mais, rien n’a été dévoilé au public sur les discussions qui ont eu lieu et qui sans doute n’ont aucune substance sérieuse, honnête et concrète, sauf que les États-Unis continuent d’encourager le dialogue entre tous les Haïtiens pour parvenir à un large consensus politique.

Une seule chose est certaine, tout ce qu’a entrepris l’impérialisme n’est que pour sauvegarder ses propres intérêts vitaux. La crise haïtienne est le cadet des soucis des Etats-Unis, sauf qu’ils auront besoin d’Haïti pour continuer à exploiter les masses défavorisées et continuer leur politique démagogique et de mensonges permanent transformant le discours politique en scène théâtrale absurde.

Anne Witkowsky n’a aucune mission sérieuse dans l’intérêt des haïtiens. Elle est venue comme l’a été ses prédécesseurs en l’occurrence Todd  Robinson sous-secrétaire d’État américain Département d’État, Bureau of Intl Narcotics & Law Enforcement (INL), Brian A. Nichols, le secrétaire d’Etat adjoint aux affaires des Amériques renouveler et manifester leurs rapports de domination avec leurs valets locaux au sein de la classe politique haïtienne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here