Que fomente l’OCID ?

0
1026
Rosny Desroches

L’Observatoire Citoyen pour l’Institutionnalisation de la Démocratie (OCID), une Organisation non gouvernementale (ONG) mise en place par le National Democratic Institute (NDI), représenté en Haïti par Rosny Desroches et consorts vient de faire un décryptage des programmes des candidats en pole position dans les sondages pour les élections du 9 octobre prochain.

Le professeur Fritz Dorvilier
Le professeur Fritz Dorvilier

C’est jeudi dernier 22 septembre que le professeur Fritz Dorvilier a présenté à la presse, les résultats d’une étude sur le programme politique de 4 candidats à la présidence. Ce document de 38 pages est titré : Analyse de Programmes politiques de candidats à l’élection présidentielle de 2015-2016. Selon l’intéressé, cet examen minutieux des programmes politiques des candidats  visés a poursuivi les objectifs suivants : encourager la structuration de la vie politique haïtienne ; aider les électeurs et électrices à faire un choix basé sur les programmes ; et contribuer à façonner un discours politique programmatique, structuré et abordant  les vrais problèmes de la population haïtienne.

Par ailleurs, plus d’un se demande que prépare minutieusement cette organisation qui dispose de très fortes sommes d’argents,  1.505 observateurs et 77 opérateurs pour exécuter leur besogne ; quand elle se prépare à collecter, traiter et diffuser des informations au sujet du déroulement de la journée électorale du 9 octobre prochain. La question qu’on se pose est qu’est-ce qui donne droit à l’OCID de diffuser des informations relatives aux élections le jour du scrutin avant même le CEP ?

Selon les prescrits de la Constitution haïtienne de 1987 et du Décret électoral de 2015, seul le CEP peut diffuser les informations sur les élections au cours du déroulement du scrutin du 9 octobre. Un dicton populaire disait : « Chat échaudé craint l’eau froide. » En 2010- 2011, ce sont les mêmes organisations portant le nom de l’Initiative de la Société Civile (ISC) et CNO de Léopold Berlanger, l’actuel président du Conseil Electoral  Provisoire (CEP), travaillant pour le compte de la Communauté internationale, qui ont favorisé l’arrivée de  Michel Joseph Martelly a la première Magistrature de l’Etat Haïtien. Aujourd’hui encore, la communauté internationale utilise ces mêmes laquais, ces mêmes collabos comme Rosny Desroches, Léopold Berlanger et autres. Mais, il faut très bien le savoir: 2016 n’est pas 2010, le peuple est mobilisé et la mobilisation doit être générale et permanente pour contrecarrer toute forme de coup d’Etat et d’où qu’il vienne.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY