Manifestation devant la Maison Blanche!

0
699
Les manifestants devant la Maison Blanche scandant des slogans tels que " Pas de Justice! Pas de paix! "," Cartes vertes pour les tenants du TPS ", " Dump Trump ! " Solidarité avec Cuba, le Venezuela, la Syrie, l’Iran et la Palestine.

Malgré la pluie et les tentatives des services secrets américains de nous  intimider, des manifestants multinationaux de sept états et du district de Columbia ont organisé une énergique manifestation devant la Maison Blanche à Lafayette Park et sur la Pennsylvania Avenue le samedi 19 mai 2018 pour dénoncer l’ignorance et le racisme de Donald Trump, la guerre, le profilage de la police américaine, la terreur contre les communautés noires et brunes, l’occupation continuelle d’Haïti par les Nations Unies et exiger le statut de résidence pour les tenants du TPS.

Les manifestants défilent du parc Lafayette vers la Maison Blanche. Crédit: Kim Ives / Haïti Liberté

Des manifestants haïtiens, africains, latino-américains et nord-américains ont également exigé que les États-Unis et l’ONU paient des réparations à Haïti et arrêtent de s’immiscer dans les élections haïtiennes. La manifestation a été organisée par le Mouvement 1804 pour tous les immigrés avec des groupes haïtiens du Massachusetts, de la Floride et de la région de Washington DC.

De nombreux manifestants se sont rendus dans la capitale américaine en bus, en train et en voiture depuis New York, le New Jersey, le Massachusetts et la Pennsylvanie. D’autres venaient des États du Delaware, du Maryland et de la Virginie, ainsi que du district de Columbia.

Jonathan Brown de Refuse Fascism s’adressant à la foule Crédit: Kim Ives / Haïti Liberté

Les manifestants se sont rassemblés  au parc Lafayette ; pendant environ 45 minutes, ils ont marché avec leur bannière et se sont rassemblés au numéro 1600 Pennsylvania Avenue, l’adresse de la Maison Blanche. Les centaines de touristes ont pris des photos et des vidéos et ont crié des encouragements. Certains ont même pris une pancarte et  participé convenablement  à la manifestation

Les manifestants ont scandé des slogans tels que ” Pas de Justice! Pas de paix! “,” Cartes vertes pour les tenants du TPS “,” Dump Trump ! et ” Solidarité avec Cuba, le Venezuela, la Syrie, l’Iran et la Palestine.

La militante Georgette Delinois s’exprimant lors du rassemblement.
Crédit: Kim Ives / Haïti Liberté

La police des services secrets américains a tenté d’intimider les manifestants en arrêtant l’une des orateurs après qu’elle se soit adressée au rassemblement. Les flics ont affirmé qu’elle avait “poussé un signe” d’un rassemblement anti-avortement à proximité alors qu’elle quittait la manifestation du mouvement de 1804 avec deux autres manifestants. L’officier qui l’a arrêté a menacé tous les manifestants d’arrestations, alors qu’ils l’entouraient de manière incrédule, exprimant leur indignation. Le service secret a ensuite demandé à tout le monde de quitter la Pennsylvania Avenue et Lafayette Park, soi-disant pour « enquêter » sur l’affaire, arrêtant ainsi le rassemblement. Après environ 20 minutes, la mascarade ne pouvait plus être soutenue. Les trois personnes détenues ont été libérées sans inculpation et la manifestation a repris avec une vigueur et une colère renouvelées.

Le syndicaliste Ray Laforest

Parmi les nombreuses personnalités qui avaient pris la parole, mentionnons: Marie Paule Florestal qui a lu la déclaration du Mouvement 1804 pour tous les immigrés (Voir Page 7); Marie Dennis, coprésidente de Pax Christi International; Sia Finoh, candidate à la Chambre des délégués du Maryland et représentante du Congrès des Nations unies africaines; Eugene Puryear, animateur de radio «Par tous les moyens nécessaires» et ancien candidat à la vice-présidence du Parti pour le socialisme et la libération (PSL); Georgette Delinois du Réseau de Solidarité Haïti du Nord-Est (HSNNE); Eugenia Charles, animatrice de Konbit Lakay sur WPFW-FM et directrice générale de la Fondation Mapou; Florence Jean Joseph de la Konfederasyon Vodouyizan Ayisyen (KVA); Jonathan Brown de Refus Fascism; Marty Goodman de l’Action Socialiste; Berthony Dupont, directeur du journal Haïti Liberté; et Lee Patterson de la Coalition Free Mumia (Voir Page 7)

Kerby Joseph de PSL et au micro Marty Goodman de Socialist Action
Crédit:Kim Ives / Haïti Liberté

À Boston, le Bus Drivers Union, l’Organisation des droits de l’homme de la Nouvelle-Angleterre (NEHRO) et l’Institut pour la justice et la démocratie en Haïti (IJDH) avaient contribué à propager le rassemblement. Pendant ce temps, à Miami, le Family Action Network de Miami (FANM), fondé par Marleine Bastien, et l’organisation populaire Veye Yo ont participé à la planification des réunions et ont fait de leur mieux pour trouver le temps et l’argent nécessaires pour assister au rassemblement.

« Même si nous savons que la pluie qui s’abattait tout le long de la côte Est en découragerait beaucoup de gens, la manifestation a été un succès remarquable », a déclaré le syndicaliste Ray Laforest, qui était l’un des animateurs de l’événement avec Kerbie Joseph. « Les gens qui sont sortis étaient des militants, le message envoyé à Trump était clair, et les médias et les foules qui ont filmé et regardé notre rassemblement ont été très impressionnés. Tous ceux qui ont participé étaient très heureux »

Le Mouvement 1804 pour tous les immigrants, se réunira dans les prochains jours ou semaines pour planifier leur prochaine action. Si vous souhaitez vous engager, vous n’avez qu’à appeler le 718.421.0162 sinon visitez le site Web, 1804movement.org.

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY