L’ex-chef de la Police Godson Orélus libéré !

0
311
Le mardi 26 février 2019, la cour d'appel des Gonaïves dans une audience plénière a accordé une main levée à l'ancien Directeur général de la PNH Godson ORELUS ainsi qu’à Mme Sandra Thélusma.

Comme on le sait, la semaine dernière,  la PNH avait mis la main aux collets de 8 individus équipés d’un arsenal de guerre. Ces quidam ont été exfiltrés de la prison, sur ordre du Ministre de la Justice lui-même,  sans aucune sorte de jugement, de connivence avec l’ambassade américaine. Un énorme scandale qui a laissé un goût amer aux lèvres de plus d’un. C’est à croire  que nous ne sommes plus un pays dépourvu de respect.

A quoi bon tenir certains citoyens en prison quand d’autres, fautifs presque pour la même raison, ont été tout bonnement épargnés de se présenter par devant la justice haïtienne ?

A quoi bon tenir certains citoyens du pays en prison quand d’autres, fautifs presque pour la même raison, ont été tout bonnement épargnés de se présenter par devant la justice haïtienne ? C’est le cas de Godson Orélus, l’ancien chef de la police nationale qui avait été arrêté le 26 octobre 2018, dans le cadre de l’enquête conduite par le juge d’instruction  Dieunel Lumérant, relative à une affaire louche de cargaison d’armes à feu saisie au port de Saint-Marc en 2016. Que pouvait-on espérer de cet appareil d’Etat pourri et corrompu ?

Rappelons-le, il y a de cela pas longtemps, 7 autres noms avaient été cités à comparaître  devant la justice dans cette transaction illégale, entre autres : Jimmy Joseph, Monplaisir Édouard, Ronald Nelson alias « Roro Nelson », Junior Joël Joseph, et l’ex Ministre de l’intérieur Reginald Delva. Seuls Godson Orélus et Sandra Thelusma ont été emprisonnés. Où sont passés les autres ? Rien n’a été fait pour qu’ils se présentent devant la justice et la justice elle-même ne s’est pas donné la peine de s’en enquérir. « Singulier petit pays ».

Dès lors on s’attendait à n’importe moment, sous quelque prétexte que ce soit, que Godson Orélus soit libéré. En effet, ce mardi 26 février 2019,  par un autre coup de théâtre, la cour d’appel des Gonaïves dans une audience plénière  a accordé une main levée à l’ancien Directeur général de la PNH Godson ORELUS ainsi qu’à Mme Sandra Thelusma. Les deux ont  retrouvé,  4 mois après leur incarcération à la prison civile de Saint-Marc, leur libération et leur liberté, dans le cadre de ce dossier. Ouf ! Quel pays!

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY