Les prix des carburants inchangés !

0
591
Les carburants restent à la hausse sans aucune modification, la gazoline à 570 gourdes, le diesel à 670 gourdes et le kérosène à 665 gourdes.

Le gouvernement de facto que dirige le Premier ministre Ariel Henry a pris le contrôle du Terminal de Varreux, juste après la défaite du G9 face aux forces de l’ordre, militaires et policiers, mais rien n’a changé en ce qui concerne les revendications populaires.

Selon le Ministère du commerce et de l’industrie, l’alimentation des différentes stations-services en produits pétroliers débutera pendant les journées des 9, 10 et 11 novembre 2022.

Les prix des carburants restent inchangés. Dans un communiqué rendu public le mardi 8 novembre 2022 et portant la signature du ministre Ricardin Saint-Jean, le gouvernement d’un air triomphal vient d’annoncer par le truchement du Ministère du commerce et de l’industrie, que l’alimentation des différentes stations-services en produits pétroliers débutera pendant les journées des 9, 10 et 11 novembre 2022.

Le ministre du commerce et de l’industrie Ricardin Saint-Jean

Pour indiquer ensuite que les carburants seront disponibles pour tous les consommateurs à partir du samedi 12 novembre, « toutes les dispositions seront prises par les autorités pour accompagner les membres du secteur ainsi que les consommateurs, en vue d’une distribution disciplinée de l’essence dans l’intérêt de toute la population à partir du samedi 12 novembre 2022 » mais sans nulle doute aucune modification des prix sera faite pour alléger la population, c’est à dire la gazoline à 570 gourdes, le diesel à 670 gourdes et le kérosène à 665 gourdes.

En ce sens, il est clair que le peuple a perdu une bataille, mais il n’a pas perdu pour autant la guerre contre ses exploiteurs et ses bourreaux de la classe dominante au service des puissances capitalistes.

Des policiers assurant la sécurité du Terminal de Varreux

Plus que la faim, la soif, le chômage, le désespoir de la défaite, le pire de tout, c’est de sentir que la classe politique traditionnelle n’a pas pipé un mot, comme quoi personne en ce pays, n’a aucun souci de nos conditions, de notre vie qui va devenir beaucoup plus misérable et ne s’y s’intéresse pas.

Le terminal de Varreux se compose de 21 réservoirs de stockage de pétrole

Cette victoire obtenue par la violence de la police et des forces militaires sur la population est momentanée. La résistance populaire ne doit pas faiblir, elle doit continuer contre ce système barbare d’exploitation qui ne fait aucun cas des conditions de misères et de précarité dans lesquelles vit la population haïtienne.

Les masses ouvrières en lutte

Que les masses ouvrières en lutte tirent leçon de cette défaite et qu’elles s’organisent davantage pour confronter l’ennemi de classe. Car comme l’a si bien signalé Fleurette Levesque: « La vie étant un éternel recommencement, seule l’acceptation de la défaite signifie la fin de tout. Tant et aussi longtemps que l’on sait recommencer, rien n’est totalement perdu. »

La lutte continue, vive la lutte des masses !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here