Les funérailles d’Ernst Janus

0
240
Les personnes en deuil de la Maison funéraire Frantz Daniel Jean font leurs adieux à Ernst Janus. Photo: Kim Ives / Haïti Liberté

Des dizaines de personnes en deuil de la communauté haïtienne de New York se sont rendues aux funérailles d’Ernst Janus le matin du mardi 23 juin au salon funéraire Frantz Daniel Jean à Brooklyn.

Janus, 80 ans, était un personnage culturel et politique haïtien bien connu, décédé le 3 juin au Downstate Hospital de Brooklyn après une longue maladie.

Les batteurs Sky Menesky et Jean-Marie Brignol ont joué des tambours lors des funérailles au cimetière de Cypress Hills. Photo: Kim Ives / Haïti Liberté

L’assistance en deuil présente, portant masques et observant les distances requises en raison de considérations constantes de Covid-19, s’est promptement réunie en un grand cercle autour du cercueil de Janus, alors que les batteurs et les chanteurs récitaient des prières et entonnaient des chansons de vodou traditionnels.

Les personnes en deuil se sont ensuite rendues en cortège funèbre sur le lieu de sépulture de Janus au cimetière de Cypress Hills, où il a été inhumé à quelques mètres du «camarade Weber» Rochemont, décédé le 30 mai 2005. Les deux hommes étaient des icônes progressistes dans la communauté haïtienne.

Ernst Sévère, co-fondateur de l’organisation culturelle Granchimen, a pris la parole à la tombe de Janus. Photo: Kim Ives / Haïti Liberté

« Ce qui est important, c’est ce que vous faites avec le temps que vous avez sur cette terre », a déclaré Ernst Sévère, qui était co-fondateur avec Janus de l’organisation culturelle progressiste Granchimen basée à Brooklyn, dans un éloge funèbre avant que le cercueil ne soit descendu en terre. « Janus est mort, s’est transformé, s’est propagé, s’est multiplié. Mais ce qui reste pour la société, ce sont ses œuvres. Il y a beaucoup de militants ici, qui croient au changement, qui luttent pour le changement, qui se sacrifient pour le changement. C’est ce qui est important dans la vie de Janus, dans ma vie, dans tous nos vies: le changement ».

Plusieurs autres ont pris la parole le long de la tombe, et la cérémonie a pris fin au rythme de de tambours accompagnant des airs de circonstance.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY