Les 4 assassins de Lencie Mirville !

0
956

top_front_picture2Finalement, la Police Nationale d’Haïti (PNH) a procédé lors d’une opération menée dans la banlieue sud de la capitale, le samedi 19 au dimanche 20 décembre dernier, l’arrestation de 4 kidnappeurs, assassins, violeurs, impliqués dans l’affaire de l’assassinat de la jeune étudiante Lencie Mirville (23 ans), enlevée le jeudi 3 décembre dernier à Bizoton 51 et dont le corps avait été retrouvé le 8 décembre dernier dans un ravin à Morne Karaté, sur la route de l’amitié conduisant à Jacmel, Sud-Est du pays.

Il s’agit de: Jebson Désir, alias « Sonson » ou « Lapoula », âgé de 28 ans ; de Eddyson Barthélemy alias « Big », âgé de 32 ans ; de Géraldy B. William âgé de 28 ans et de Guerrier Jean Franck, âgé de 42 ans. Le nommé Sonson est le mécanicien du père de la victime, le pasteur Mirville, propriétaire d’un bureau d’échange et de Western Union à Carrefour et ils auraient, selon la police, déjà avoué qu’ils ont commis ce crime. Ils ont donné tous les détails du partage de la rançon de 50,000 dollars payée par la famille.

Dans la foulée, le porte-parole de la PNH, Frantz Lerebours a confirmé que ces 4 présumés kidnappeurs ont été effectivement arrêtés par la Police, le week-end écoulé à Carrefour et ont affirmé qu’ils ont asphyxié la jeune fille.

« Ils sont effectivement entre les mains de la police. L’opération qui a conduit à l’arrestation de ces présumés bandits a démarré le samedi 19 décembre dans l’après-midi et pris fin le dimanche 20 à 4 heures du matin », a fait savoir le commissaire Frantz Lerebours. Ces présumés ravisseurs et meurtriers réfléchissent actuellement derrière les barreaux de la DCPJ en attendant leur jugement. Selon des informations obtenues, deux de ces présumés kidnappeurs et assassins sont des gens de la maison où habitait Lencie Mirville. Jeune étudiante de 24 ans qui allait voyager le lendemain du 30 novembre, date de son enlèvement suivi de sa séquestration dans une maison à Lambi 50, zone Grande Saline appartenant à Guerrier Jean Franck, où ils ont violé la jeune fille à plusieurs reprises.

Le mécanicien du père de la victime Jebson Désir a eu le toupet de se rendre par la suite à la maison des Mirville après le rapt aidant la famille de la victime dans toutes les négociations. Il s’était même chargé de transporter le lundi 7 décembre, la rançon de 50. 000 dollars américains sur un total de 150 000 que les ravisseurs avaient exigée en échange de la libération de la jeune fille, a-t-on appris. Le Nouvelliste rapporte que Lencie a même supplié Jebson en disant « Je te promets de ne rien dire si tu me laisses la vie sauve » Les criminels n’ont pas de pitié et sont audacieux, Jebson était inconsolable en versant des larmes lors des funérailles de Lencie pour essayer d’éviter toutes formes de suspicions.

Les kidnappeurs à l’exception du mécanicien ne sont pas à leur coup d’essai. Ils ont été déjà en contravention avec la police ; Guerrier Jean Franck a été arrêté par la police le 22 mai 2013 pour l’enlèvement d’un certain Prophète Derley Rools ; mais il a été libéré peut être à la manière de Sonson Lafamilia et de Jimmy Meme pour continuer sa forfaiture dans la société. Géraldy B. William, quant à lui, est un ex-policier agent 1 de la 7e promotion de la PNH, affecté au commissariat de la Croix-des-Bouquets en 2010. Il était également un ancien prisonnier, déjà impliqué dans des actes criminels de natures diverses comme l’escroquerie et de vol tout comme Barthélemy Eddyson.

Ce criminel et atroce forfait n’a pas suffi à satisfaire les instincts bestiaux de ces odieux kidnappeurs. En effet, quelques jours après les funérailles de la jeune étudiante, ils mettaient à exécution un braquage mûrement préparé, au niveau de Lalue. Le père de la victime, le pasteur Mirville est inconsolable. Naïf et crédule, il avait sollicité l’aide de ce même bandit de grand chemin, Jebson Désir, pour l’accompagner à la Sogebank, placée au Champ de Mars, où il avait effectué le retrait d’une importante somme d’argent pour s’acquitter de la rançon. A son grand étonnement, cette somme a été emportée par les bandits de connivence avec ce même Jebson, soi-disant homme confiance de la maison qui avait alerté la famille du kidnapping lui-même.

Bien que le commissaire du gouvernement près du tribunal de première instance de Port-au-Prince Me Clamé Ocname Dameus annonce « Condamnation à perpétuité, c’est la peine qui sera requise contre les 4 présumés assassins » et que « le parquet, de concert avec la PNH va constituer un dossier solide pouvant empêcher des libérations injustifiées dans le cadre de cette affaire » ajouta le commissaire. Le peuple haïtien, voire la famille même doivent rester vigilants tout en ayant les yeux grand ouverts pour que justice soit rendue à Lencie Mirville.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY