Le choléra a-t-il refait surface ?

1
152
Les responsables de la santé ont averti que la capitale devrait se préparer à une éventuelle épidémie de choléra.

L’épidémie de choléra qui avait frappé le peuple haïtien en 2010, soit quelques mois après le tremblement de terre continue 13 ans plus tard sa course dans le pays. Rappelons que cette épidémie amenée par des casques bleus népalais avait fait un nombre considérable de victimes soit plus de 10.000 personnes mortes au sein de la population haïtienne particulièrement dans de nombreuses villes de province.

Après avoir été déclarée éliminée d’Haïti en février 2022, à la surprise de plus d’un, on vient de répertorier plusieurs cas de personnes contaminées. Entre le 1er octobre 2022 et au début du mois de juin 2023, 45 248 cas suspects, 3 007 confirmés et 41 557 hospitalisations ont été enregistrés.

Même constat dans la 5ème section communale de Petit-Goâve, une zone où ne vivent que des travailleurs pauvres en raison de la misère, du chômage de la pauvreté, de l’insalubrité et d’un accès limité aux soins de santé. En effet, depuis le mois d’août 2023, plus d’une vingtaine de personnes ont été victimes de cette maladie jusqu’à ce que décès s’ensuive.

L’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) en Haïti a le 13 septembre 2023 distribué des centaines de filtres de purification d’eau et des kits d’hygiène

L’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) en Haïti a au mois de septembre dernier distribué des centaines de filtres de purification d’eau et des kits d’hygiène à plus de sept cents familles dans un contexte de résurgence du choléra à travers le pays. Les efforts de distribution ont couvert les départements de l’Ouest, du Sud-Est et des Nippes, ainsi que des endroits spécifiques où séjournent des familles déplacées dans la ville métropolitaine de Port-au-Prince, ont indiqué les responsables d’ADRA Haïti.

« Après avoir procédé à une évaluation minutieuse des besoins résultant de la résurgence du choléra dans certaines régions d’Haïti, il est devenu évident que de nombreux ménages étaient gravement touchés en raison du manque d’accès à l’eau potable », a déclaré Myrlaine Jean Pierre, directrice d’ADRA Haïti. Des kits de purification de l’eau et des kits d’hygiène comprenant des seaux, des filtres, des brosses à dents, du dentifrice et du savon ont été distribués au cours des mois de juillet et d’août, grâce à un partenariat avec l’UNICEF et Global Medic, précise le communiqué.

Tout récemment à la commune de l’Arcahaie située à 30 km de la capitale Port-au-Prince des médecins ont déclaré avoir trouvé plus de 700 cas ces derniers jours.

« Nous avons isolé la souche à l’origine de ces cas et il a été confirmé qu’il s’agissait du choléra », a déclaré un médecin cubain Iliuska Sánchez Rodriguez.

Selon Al Jazeera, un médecin d’une clinique de Cité Soleil a rapporté, qu’elle avait soigné une jeune fille qui avait été admise dans une clinique de quartier pour un cas aigu de diarrhée. « Il s’agit d’un patient qui n’avait jamais quitté Cité Soleil. Elle était originaire de la communauté et n’était pas partie, ce qui est vraiment très préoccupant car de nombreux cas dans tout le pays sont en fait des personnes qui ont voyagé », a déclaré Kara Gibson, médecin à la Samaritan’s Purse Clinic.

Les responsables de la santé ont averti que la capitale devrait se préparer à une éventuelle épidémie et la population a été invitée à maintenir un régime d’hygiène strict et à se faire soigner dès les premiers signes de symptômes. « Si le choléra se propage dans la ville, il sera extrêmement difficile d’y faire face et de nombreuses personnes pourraient mourir, c’est ce que nous entendons constamment de la part des responsables de la santé », a déclaré Walker d’Al Jazeera.

Par ailleurs, des cas de dengue se multiplient à travers le pays. On fait déjà état de 729 cas enregistrés à travers le pays. Un rapport du Ministère haïtien de la santé publique et de la population (Mspp) publié le lundi 4 décembre 2023 a confirmé cette nouvelle épidémie après avoir testé 6,643 personnes.

Des cliniciens examinent le dossier d’un patient à l’Hôpital Universitaire de Mirebalais (HUM) à Mirebalais, Haïti, le 24 mars 2023. Photo de Nadia Todres pour PIH

Les départements de l’Ouest et de la Grande Anse sont pour le moment les départements les plus frappés avec 237 cas dans l’Ouest et 127 dans la Grande Anse. Le département de l’Artibonite ne compte que 16 cas.

La population haïtienne doit continuer à se protéger pour barrer tout éventuel retour de l’épidémie de choléra. Dans le cas de la dengue, le MSPP conseille d’aller dans un hôpital où un centre hospitalier le plus proche en cas d’une forte fièvre, des douleurs musculaires et articulaires, des nausées et vomissements, et également des douleurs rétro-orbitaires et des éruptions cutanées.

HTML tutorial

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here