Laura : 21 morts et 5 disparus !

0
132
Les premiers rapports avaient indiqué que la tempête Laura a provoqué des inondations dans 15 communes et 4 départements

Le dernier bilan partiel de la tempête tropicale Laura qui s’était abattue sur le pays le dimanche 23 Août dernier a causé des pertes énormes de vie humaine, des bétails disparus, des champs de plantation saccagés, des maisons inondées, des tronçons de route coupés et beaucoup d’autres dégâts matériels.

La Direction de la protection civile (DPC), pour sa part vient de faire mention d’un nouveau bilan toujours partiel le mardi 24 Août qui s’élève à 21 morts et 5 disparus.

Les premiers rapports avaient indiqué que la tempête a provoqué des inondations dans  15 communes des départements de l’Ouest (Port-au-Prince, Delmas, Carrefour, Pétionville, Cité Soleil, Léogâne, Ganthier, Fonds-Verrettes), du Nord-Est (Terrier Rouge), du Sud-Est (Jacmel, Cayes-Jacmel, Belle-Anse, Marigot, Anse-à-Pitre) et du Centre (Boucan-Carré).

Par ailleurs, l’enfant âgé de 10 mois à peine Joshua H. Vincent, qui a été emporté ainsi que sa mère dans une voiture par les crues du 23 août a été retrouvé mort.

Les premières secousses de la tempête Laura

Le corps de sa mère, la  Doctoresse Jessica Jeanniton, pédiatre à l’hôpital Bernard Mews  a été finalement retrouvé près du bureau de la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiant(BLTS).

Dans le département des Nippes198 familles sont sinistrées ; 15 maisons ont été détruites, 135 endommagées et 447 inondées.

Jessica Jeanniton une pédiatre et son bébé ont été emportés par les eaux en crues

« Je ne savais pas qu’il y avait du mauvais temps prévu. On n’a pas souvent d’électricité dans mon quartier donc je n’ai pas pu suivre les informations à la radio » a fait savoir Sony Joseph, un marchand de pain au marché « Tèt Dlo ». « Je n’ai rien vendu et j’aurais pu mourir » ajouta t-il.

Par ailleurs, le mercredi 19 août dernier, 14 personnes ont perdu la vie dans le naufrage d’un voilier qui faisait la traversée d’une dizaine de kilomètres entre le nord du pays et l’île de la Tortue.

C’est le résultat quand un pays et sa population est abandonné à eux-mêmes, sans dirigeant, sans électricité, sans information et sans aucun moyen de secours.

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY