La Voix du peuple, la voie du peuple !

0
538

« La voix du peuple, la voie du peuple » Fatigué d’être traité comme paria sur la scène internationale, le peuple haïtien semble avoir retrouvé l’esprit combatif que lui avait légué 1804. Revoyant les vidéoclips en provenance d’Haïti, Haïti Connexion Network a découvert que presque partout à travers le pays les gens expriment le dégoût envers cette situation de crise mais aussi leur adhésion massive à la poursuite du phénomène « bwa kale » contre les gangs qui, depuis plusieurs années leur ont fait subir une vie d’enfer avec la complicité des dirigeants au service de l’International et des oligarques haïtiens, estiment-ils.

L’assassinat de président Jovenel Moise a fait déborder le vase. Tout comme la Révolution française qui fut marquée par des périodes de grande violence, notamment pendant la Terreur, au cours de laquelle plusieurs centaines de milliers de personnes trouvèrent la mort, ou bien la guerre civile aux Etats-Unis, caractérisée par les historiens comme étant la plus meurtrière des Etats-Unis,  ce moment de l’histoire haïtienne doit être « révolutionnaire » proclament–dans ces vidéos, dans des églises, des réunions communautaires—des pasteurs, des activistes, des penseurs répétant à qui mieux-mieux que la communauté internationale a tout fait depuis la naissance d’Haïti pour faire échouer son indépendance en 1804 en imposant des dettes exorbitantes au pays et son isolement dans les marchés commerciaux, exécutant le vol du trésor public pendant l’ occupation américaine, ou la mise en place des embargos économiques.

De plus, ils croient aussi que « Mistè Blan » cherche toujours à choisir pour Haïti des dirigeants corrompus, incompétents et rampants qui ne défendent pas les intérêts du peuple haïtien mais bien ceux de « Mistè Blan ». Dans ces vidéos, ils disent sans ambages que cette communauté internationale doit comprendre que c’est maintenant ou jamais l’occasion pour Haïti de trouver  la voie du peuple vers le développement à travers cette voix divine (Vox Populi, Vox Dei) qui leur avait donné 1804 et que certains voient alors comme la deuxième indépendance d’Haïti.

Malheur aux traitres, ils ragent parfois dans ces vidéoclips !  Malheur aux gangs payés par ceux qui ont de l’argent ou leur envoient des armes « fannfwa » « Sa ki mouri zafè a yo » (ceux qui meurent c’est leur problème), reprenant la devise guerrière des ancêtres d’Haiti. Et d’autres disent qu’ils n’ont plus besoin d’intervention étrangère, car ils peuvent effectuer le travail eux-mêmes. D’ailleurs, ajoutent ces activistes, quand « Mistè Blan » s’entretuaient en France pendant la Révolution française, la guerre de Sécession aux Etats-Unis, ou pendant la Révolution Bolchevique, les gens n’avaient point besoin d’intervention venue d’ailleurs pour leur répéter Abraham c’est assez !

Dans le cadre de cette prise de conscience qui semble être à vif chez les Haïtiens à cause de cette crise qui perdure, la diaspora haïtienne compte organiser une grande manifestation devant le bâtiment du State Department le 21 juillet 2023 prochain.

Haiti Connexion Network  17 Mai 2023

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here