La rentrée des classes reportée au 21 septembre

0
156
La Ministre de l’Éducation Nationale Marie Lucie Joseph visitant le Collège Mazenod à Camp-Perrin, Les Cayes,

Suite au Conseil des ministres tenu le 2 septembre 2021, le gouvernement en place a jugé bon de  reporter la rentrée des classes prévue pour le 6 septembre 2021. C’était avant le tremblement de terre du 14 août 2021 qui a fait 2 248 morts, 12 763 blessés et 329 disparus, et la tempête Grace qui a donné le coup de grâce aux trois départements du Grand Sud.

Accompagné du ministre de la Planification et de la Coopération externe, Desras Simon Dieuseul, de la ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, Marie Lucie Joseph et du ministre de la Culture et de la Communication, Jean Emmanuel Jacquet, le Premier ministre dans un point de presse a fixé la rentrée des classes pour le 21 septembre prochain à l’exception des départements des Nippes, du Sud et de la Grand Anse dévastés dont l’ouverture est poussée jusqu’au lundi 4 octobre afin de procéder aux nettoyages et réparations des écoles endommagées ; puisque selon la Protection civile 171 écoles publiques et privées sont complètement détruites dans le grand Sud et 566 autres sont endommagées,  « il faut qu’il y ait une activité de déblayage, des structures adéquates, avant que les enfants de la presqu’ile retournent à l’école » et pour la construction des structures provisoires d’accueil à l’intention des élèves.

Point de presse du Premier ministre Ariel Henry, il est accompagné du ministre de la Planification et de la Coopération externe, Desras Simon Dieuseul, de la ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, Marie Lucie Joseph et du ministre de la Culture et de la Communication, Jean Emmanuel Jacquet

Dans la foulée, Ariel Henry annonce la mise en place d’une commission interministérielle devant travailler particulièrement sur la rentrée des classes 2021-2022. Cette commission interministérielle est composée de représentants du Menfp, des ministères des Travaux publics, de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, de l’Économie et des Finances ainsi que des Affaires sociales et du Travail.

Lundi denier 6 septembre, la Ministre de l’Éducation Nationale Marie Lucie Joseph accompagnée de son Directeur Général, Meniol Jeune, du Directeur de l’enseignement secondaire Maxime Mésilas et du Directeur du fondamental Thervil Pierrin, a apporté des précisions sur les actions envisagées par l’État en vue de supporter la communauté éducative, spécialement les parents, à l’occasion de la rentrée scolaire 2021.

La ministre n’a pas manqué de souligner que le gouvernement haïtien ne laissera pas les familles seules et sans aucune aide dans leur calamité. L’État sera présent auprès des familles en vue d’alléger le fardeau de la rentrée des classes avec des subventions à l’écolage, dotation de manuels scolaires, kits scolaires, uniformes, appui psycho-social.

La Ministre de l’Éducation Nationale Marie Lucie Joseph

Le Menfp invite les écoles à collaborer entre elles, pour permettre aux établissements, qui ont perdu leurs locaux, de fonctionner en après-midi. Selon les propositions du ministère en vue de faire face à la situation extrêmement difficile « qu’une école publique puisse héberger une école non publique et vice-et-versa. Si l’école fonctionne dans la matinée, l’espace pourra recevoir l’autre établissement scolaire dans l’après-midi, en attendant. ».

Il est interdit de créer de nouvelles écoles et de nouvelles classes au niveau des écoles publiques. Le nombre d’élèves ne doit pas dépasser 60 personnes dans les salles de classe.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY