La délégation départementale de l’Ouest en grève !

0
275
A l’Arcahaie, des employés du centre de recherche et de livraison de documents d’identité (CRLDI) sont également entrés en grève le lundi 15 juillet 2019 réclamant eux-mêmes 26 mois de salaires

Depuis le lundi 1er  juillet, des employés du bureau de la délégation départementale de l’Ouest (DDO) soit 74 contractuels et 55 employés  sont en grève pour forcer le gouvernement anti-peuple de Jovenel Moise à leur payer leurs 24 mois d’arriérés de salaire.

Cette semaine, les grévistes ont cessé d’être passifs pour passer à la mobilisation active. « C’est un sacrifice que nous voulons faire. Si nous mourrons, nous espérons que d’autres collègues maintiendront la grève » a indiqué avec indignation Séguy Pierre.

Un employé du DDO faisant la grève de faim pour réclamer ses 24 mois d’arriérés de salaire

Ainsi outre des pancartes et des slogans contre le régime en place, ils occupent maintenant et bloquent complètement la route du Canapé-vert en dressant des barricades de pneus enflammés paralysant ainsi la circulation.

Les employés du centre de recherche et de livraison de documents d’identité (CRLDI ont dressé des barricades sur la route nationale numéro 1, au niveau de la ville de l’Arcahaie

Dans la même veine, cette-fois-ci dans la ville de l’Arcahaie, des employés du centre de recherche et de livraison de documents d’identité (CRLDI) sont également entrés en grève le lundi 15 juillet 2019 réclamant eux-mêmes 26 mois de salaires « Nous travaillons ici depuis le 18 mai 2017, jusqu’à  nos jours, les employés du Centre de Réception et de Livraison des Documents d’identité (CRLDI) n’ont rien reçu comme salaire », ont-ils fait savoir.

Pour essayer d’attirer l’attention de tout le monde, et dénoncer les autorités concernées, les protestataires ont dressé des barricades  enflammées sur la route nationale numéro 1, paralysant ainsi la circulation reliant plusieurs départements.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY